Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Un bonbon pour les recrues

mardi, 11.09.2007 / 17 h 14 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Un bonbon pour les recrues
Carey Price était fin prêt pour les rencontres simulées.
MONTRÉAL –  Après trois jours de patinage intensif, les recrues des Canadiens ont eu droit à un petit cadeau lors du dernier jour du camp : une rencontre simulée.

« Ça fait du bien de jouer un peu et de se remettre en marche », a indiqué Ryan O'Byrne, le défenseur format géant de 6 pieds 5 pouces.  « Je n’ai pas joué de matchs physiques depuis la saison dernière, j’essaie donc de retrouver mon synchronisme. »

O’Byrne, qui participera pour la deuxième fois au camp d’entraînement du grand club, sait que les prochaines semaines ne seront pas de tout repos avec la compétition qui s’annonce plus que féroce à la ligne bleue du Tricolore.

« J’y vais étape par étape, ça ne fait que commencer », a ajouté O’Byrne.  « Je dois montrer ce que je peux faire. Le cas de Lapierre montre que même si on est dans les mineures, on peut remonter très vite. Le hockey est très physique et il y a beaucoup de blessures, les choses changent rapidement. »

Au cours des rencontres simulées, Matt D'Agostini s’est assuré d’être bien visible sur le radar des dirigeants de l’organisation en marquant quatre buts.

« Ça s’est très bien passé, je me sentais bien sur la glace », a expliqué D'Agostini avant d’accorder le crédit à ses coéquipiers. « Il faut dire que je jouais avec des bons joueurs. J’étais un peu rouillé, mais j’ai trouvé mon rythme rapidement. »

Si D'Agostini a eu besoin de quelques tours sur la glace pour prendre son envol, la machine Carey Price était réglée aux quarts de tour. Le cerbère de 20 ans y est allé de nouveau de ses prouesses qui avaient permis aux Bulldogs de Hamilton de soulever la coupe Calder en juin dernier.

Toutefois, la jeune sensation demeure prudente quant au filet qu’il défendra pour entamer la saison 2007-2008.

« L’organisation a un plan pour moi  et vous connaissez ce plan autant que moi», a lancé Price, tout sourire, à la meute de journalistes.  « Peu importe ce qu’ils décideront, je sais que ce sera pour mon mieux. Mon objectif demeure de percer l’alignement, comme c’était le cas lors des deux camps précédents. La seule différence c’est que cette année, il n’y a pas un club junior qui m’attend.  »

Cela ne veut pas dire que Price n’a pas sa petite idée sur ce qu’il veut faire.

« Je suis un être combatif qui fait tout pour gagner », a renchéri Price. « Connaître d’excellentes performances et leur forcer la main, ça c’est mon plan »