Au-delà des apparences

mardi, 07.08.2007 / 11 h 44 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Au-del\u00E0 des apparences

Tomas Plekanec a récolté 20 buts et 29 mentions d'aide en 2006-2007.
MONTRÉAL –Il n’élève jamais la voix, porte des cols roulés, patine à la vitesse de l’éclair et arbore l’une des barbichettes les mieux taillées dans la LNH. Avant la saison 2006-2007, c’était ce pour quoi Tomas Plekanec était reconnu. Les choses ont certainement changé pour le rapide patineur tchèque.

Après un lent début de saison alors qu’il a eu besoin d’un certain temps à chasser les papillons qu’il avait au ventre suite à sa promotion sur la deuxième ligne en compagnie d’Alex Kovalev, Plekanec a pris son envol en seconde moitié de saison. Avec 12 points à sa fiche lors des 38 premières rencontres de la saison, dont trois buts, Plekanec a vraisemblablement pris une résolution la veille du Jour de l’an. Contrairement à plusieurs d’entre nous, il l’a tenue.

Lors des 44 derniers matchs du calendrier, le centre de 24 ans a explosé avec 17 buts et 18 mentions d’aide, permettant à Plekanec d’atteindre le plateau des 20 buts et de terminer à un point de celui des 50. Son éclosion n’est pas passée inaperçue. Avec Guy Carbonneau lui accordant de nouvelles responsabilités, Plekanec est devenu un régulier quant aux sélections des trois étoiles du match.

Après le premier mois de 2007 où il a mené la formation avec une récolte de 12 points en 12 rencontres, Plekanec a remporté les honneurs du segment de janvier de la coupe Molson, devenant ainsi le plus jeune attaquant en plus d’une décennie à réaliser l’exploit. Le dernier jeunot à réussir ce tour de force fut Saku Koivu en mars 1996 à l’âge de 21 ans.

Au lieu de s’asseoir sur ses lauriers après une fin de saison remplie de promesses, Plekanec a répondu à l’appel afin de défendre les couleurs de son pays au Championnat du monde de hockey qui se tenait en Russie. Déjà le fier propriétaire d’une médaille d’or au Championnat mondial de hockey junior en 2001, l’athlète originaire de Kladno a amassé de quatre buts et huit points, un sommet chez les Tchèques, en huit rencontres. Malgré cette impressionnante production, Plekanec n’a pu ajouter de médaille à sa collection alors que la République tchèque s’est inclinée en demi-finale.

Bien qu’il attire désormais l’attention tant dans la LNH qu’au niveau international, Plekanec peut encore déambuler dans les rues de sa ville natale sans se faire harceler par les chasseurs d’autographes – du moins, rien à la hauteur du traitement royal à la David Beckham que reçoit son idole et compatriote Jaromir Jagr. Mais s’il garde ce rythme, les choses pourraient bien changer très rapidement.

Quant à son fameux col roulé et sa barbichette, il n’est pas très risqué de dire qu’ils seront de retour en 2007-2008.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com