Direction Montréal?

jeudi, 28.06.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Direction Montr\u00E9al?
Une poignée d'agents libres seront disponibles au plus offrant le 1er juillet

Voici quelques attaquants qui seront attirer l'attention lors de l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

MONTRÉAL - Les téléphones cellulaires vont sonner et les joueurs seront invités à casser la croûte avec de somptueux repas alors que la période de séduction débutera le 1er juillet pour les 30 équipes de la LNH afin de dénicher un agent libre.

Le talent n'est pas une denrée rare chez la cuvée d'agents libres cette année. Il faut plus que nos dix doigts pour compter le nombre de joueurs qui seront au  centre de l'attention.

Plusieurs partisans des Canadiens ont commencé à rêvasser lorsque la nouvelle a débuté à circuler à l'effet que le marchand de vitesse des Sabres Daniel Brière allait écouler sa dernière année contrat avec Buffalo en 2006-2007. Brière a plus que répondu à l'appel en amassant 95 points, un sommet en carrière, aidant les Sabres à remporter le trophée du Président en plus de conduire sa troupe pour une deuxième année de suite à la finale de la Conférence de l'Est. L'attaquant de 29 ans originaire de Gatineau n'a pas élu domicile au Canada depuis ses belles années avec les Voltigeurs de Drummondville au milieu des années 1990. Est-ce qu'il est dû pour retourner au bercail ?

Les Sabres pourraient afficher un tout autre visage en 2007-2008 alors que le co-capitaine de la formation en compagnie de Brière, Chris Drury, devrait également avoir la chance de tester sa valeur sur le marché des joueurs autonomes dans quelques jours. Le polyvalent joueur de centre a connu sa meilleure récolte au chapitre des buts en déliant les cordages à 37 reprises en plus de mener les Sabres avec huit buts dans les éliminatoires.  Un joueur qui sait élever son jeu d'un cran en temps opportuns, Drury a remporté la coupe Stanley en 2001 dans l'uniforme de l'Avalanche du Colorado.

Le Devil de carrière Scott Gomez devrait également recevoir plus d'un appel. Le récipiendaire du trophée Calder en 2000, qui a également deux bagues de la coupe Stanley dans sa collection, allie vitesse et agilité ; un mélange explosif dans la nouvelle ère offensive de la LNH.

Après avoir été le joueur le plus convoité à la date limite des transactions plus tôt cette saison, Peter Forsberg a vu son étoile quelque peu p
âlir suite à l'élimination rapide des Predators en première ronde. Avec des doutes subsistants quant à son état de santé ou encore son réel désir de poursuivre sa carrière, Forsberg pourrait échapper à quelques écrans radars et s'avérer le vol de la cuvée 2007 des agents libres.
 
Pour ceux qui ne sont pas friands de filets mignons, il y a néanmoins quelques autres beaux morceaux de viande à se mettre sous la dent tel Jason Blake des Islanders qui pourrait être un délice pour les équipes qui doivent opérer avec un budget plus restreint. Depuis le retour du hockey en 2005, peu de joueurs ont connu une progression similaire à Blake qui, après avoir établi un sommet personnel de 57 points en 2005-2006, est revenu à la charge cette saison avec une récolte de 40 buts et 69 points.

D'autres joueurs de centre espèrent trouver preneurs incluant Alexei Yashin, Robert Lang, Dainius Zubrus et Michal Handzus.

Les équipes qui chercheront à améliorer leur situation à l'aile auront plusieurs options alléchantes le 1er juillet venu. Après son déchirant départ des Oilers en février, Ryan Smyth fait déjà saliver plusieurs formations avec son caractère fougueux et son leadership. Bien que la formation qui dénichera Smyth devra délier les cordons de la bourse, l'intensité qu'elle obtiendra en retour ne peut être remise en question.

Alors que l'exode de Nashville semble se continuer, Paul Kariya devrait être un choix fort populaire pour les clubs qui aspirent à ajouter de la vitesse et un excellent manieur de bâton dans ses rangs. Bien que ses jours de marqueur de 50 buts sont derrière lui, les saisons de 85 et 76 points de Kariya depuis 2005-2006 ne sont pas à négliger.
 
Il y a peut-être des choix moins risqués sur le marché, mais Todd Bertuzzi devrait se trouver un partenaire de danse assez rapidement. Tout comme Forsberg, les maux de dos de Bertuzzi pourraient jouer en sa défaveur, mais certaines équipes céderont à la tentation d'embaucher l'imposant attaquant de 6 pieds 4 pouces et 240 livres

Parmi les autres options à l'aile, on retrouve Teemu Selanne, Ladislav Nagy, Anson Carter, Petr Sykora, Bill Guerin, Keith Tkachuk et Brendan Shanahan,

Le temps dira qui aboutira où, mais les agents libres à travers le circuit peuvent s'attendre à voir le code régional 514 sur leur afficheur dimanche.