Montréal met l'accent sur la défensive

samedi, 23.06.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles


P.K. Subban fut l'un des six défenseurs choisi par les Canadiens lors du repêchage de 2007.

COLUMBUS (OHIO) - Au cours de la deuxième journée de repêchage, les Canadiens disposaient de sept autres choix, dont deux en troisième ronde.

Au deuxième tour, Montréal se prononçait au 43e rang et il a poursuivi son objectif d'ajouter de la profondeur à sa ligne bleue en sélectionnant P.K. Subban des Bulls de Belleville. Subban, un défenseur à caractère offensif, a récolté 56 points, dont 15 buts en 68 rencontres en 2006-2007.

« Je crois que ma confiance est mon plus bel atout », a indiqué Subban, fort volubile. «  Lorsque vous avez confiance en vos moyens, tous les morceaux tombent en place. Mon objectif est de percer l'alignement dès cette année. Je vais rendre leur décision la plus difficile possible de me retourner à ma formation junior. Pour l'instant, je crois que je vais porter le chandail que les Canadiens viennent de me donner pendant au moins un mois. »

Montréal s'est par la suite tourné du côté de la LHJMQ pour adresser un autre de ses besoins identifier avant le repêchage : le poste de centre. Au 65e échelon, la formation montréalaise a alors jeté son dévolu sur Olivier Fortier de l'Océanic de Rimouski. Fortier, un centre de 6'0 et 168 livres reconnu pour son intensité, a représenté le Canada lors du dernier Championnat du monde des moins de 18 ans.

« On pourrait comparer mon style de jeu à celui d'Antoine Vermette », a expliqué Fortier, le 11e joueur de la LHJMQ à trouver preneur au repêchage de 2007. « Je suis reconnu pour mon intensité et je veux toujours être le premier sur la rondelle. J'ai également un très bon coup de patin qui me permet de me démarquer en attaque.»

Avec son deuxième choix de troisième ronde, le Tricolore a sélectionné Yannick Weber, un défenseur d'origine suisse qui a évolué avec les Rangers de Kitchener dans la OHL en 2006-2007. Weber, 5'11 et 194 livres, a déjà deux championnats du monde de hockey junior derrière la cravate, étant notamment le plus jeune joueur de la compétition en 2006.

« Je souhaite devenir le prochain Mark Streit », a lancé d'emblé Weber à propos du défenseur des Canadiens. « Après tout, il est le meilleur joueur originaire de mon pays. C'est un très bon défenseur et cela veut dire que j'aurai réussi si je parviens à suivre ses traces. »

N'ayant pas de choix en quatrième ronde, le Tricolore a de nouveau pris la parole en cinquième ronde. Montréal, qui a fait de Ryan McDonagh, un défenseur originaire du Minnesota son premier choix la veille, a emprunté la même voie en sélectionnant Joe Stejskal au 133e rang. Stejskal, pour sa part, a évolué avec l'école secondaire Grand Rapids où il a récolté 28 points en 24 matchs. Stejskal devrait s'aligner avec l'Université Darmouth en 2007-2008.

Au cours de la même ronde, Montréal a poursuivi dans la même veine en sélectionnant un troisième joueur originaire du Minnesota au cours de ce repêchage. Cette fois, c'est l'attaquant Andrew Conboy, un attaquant format géant, qui s'est joint à la grande famille des Canadiens. Conboy,  6 pieds 4 pouces et 180 livres, a récolté 50 points en 56 rencontres avec les Lancers d'Omaha dans la USHL, étant nommé à deux reprises le joueur de la semaine en 2006-2007.

En sixième ronde, les Canadiens ont  porté leur regard vers le Vieux-Continent en mettant la main sur l'arrière suédois Nichlas Torp. En 2006-2007, Torp a évolué avec le HV 71 où il a amassé 4 points en 17 rencontres. Le joueur natif de Jonkoping était classé 7e parmi les patineurs qui évoluaient à l'extérieur de l'Amérique du Nord.

Les Canadiens ont terminé la séance de sélection en repêchant un sixième défenseur après avoir acquis le choix de septième ronde des Hurricanes de la Caroline en retour du gardien Michael Leighton. Scott Kishel, un arrière de 5'11 et 170 livres, évoluait avec l'école secondaire Virginia au Minnesota l'an dernier. Ce dernier devrait prendre le chemin de Sioux Falls dans la USHL en 2007-2008.

Au total, Montréal a repêché cinq joueurs en provenance des États-unis, trois de la Ligue canadienne de hockey et un de la Suède. La position de défenseur a été à l'avant-plan alors que plus de la moitié des neuf choix que possédait le Tricolore ont été pris pour ajouter de la profondeur à cette position, soit six défenseurs. La formation montréalaise a complété en sélectionnant deux ailiers gauches et un joueur de centre.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com