Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Une première journée très satisfaisante pour Trevor Timmins

vendredi, 22.06.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Le directeur du recrutement comblé par ses deux choix de première ronde

COLUMBUS (OHIO) -  Après avoir sélectionné deux joueurs en première ronde qui figuraient avantageusement sur sa liste, le directeur du recrutement chez les Canadiens Trevor Timmins était tout sourire au terme de sa journée de travail.

« Ryan McDonagh était LE joueur dont Bob parlait hier [jeudi] », a expliqué Timmins. « Nous étions surpris qu'il fût encore disponible au 12e échelon. Nous avons fait des pieds et des mains pour améliorer notre position, mais nous n'avons pas trop trouvé preneur. Nous étions énormément soulagés lorsque notre tour est arrivé, sachant que nous allions pouvoir le repêcher. »

Timmins ne tarit pas d'éloges envers le défenseur originaire du Minnesota.

«Il a été un premier de classe au cours des évaluations qui se sont déroulées à Toronto tout récemment », a poursuivi Timmins. « Physiquement, il est très développé. C'est un cheval. Nous l'avons à l'oeil depuis deux ans. Il a très bien fait au championnat du monde des moins de 18 ans cette année. Nous avons commencé à craindre qu'une autre équipe le repêche, car son nom commençait à circuler pour cette raison.»

Le gourou du repêchage chez le Tricolore est tout aussi fier de sa deuxième sélection en première ronde, Max Pacioretty.

« C'est un joueur tout en puissance », a indiqué Timmins à propos de l'ailier gauche de 6 pieds 2 pouces et 203 livres. « Il a un certain quelque chose que nous aimons bien. En plus de son gabarit imposant, il a d'excellentes habiletés. »

Les Canadiens ont donc suivi leur plan match.

« Nous voulions repêcher des joueurs qui ont de bons gabarits, qui sont forts, qui ont du caractère et qui ont du talent », a déclaré Timmins. « C'est exactement ce que nous avons fait en repêchant McDonagh et Pacioretty. »

« Nous sommes heureux que les deux s'aligneront pour d'excellentes universités l'an prochain », a renchéri Timmins. « Ces deux universités produisent de très bons joueurs de hockey. De plus, nous savons que nos deux espoirs seront suivis par des coordonnateurs en conditionnement physique qui s'assureront que leurs développements se poursuivent adéquatement. »

La formation montréalaise n'est pas la seule à avoir eu le béguin pour des joueurs au sud de la frontière. Au total, 10 joueurs en provenance des États-Unis ont été sélectionnés en première ronde, égalant du même coup la marque établie en 2006.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com