Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Montréal réclame Max Pacioretty au 22e rang

vendredi, 22.06.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Montr\u00E9al r\u00E9clame Max Pacioretty au 22e rang

COLUMBUS (OHIO) - Avec le privilège de se prononcer une deuxième fois en première ronde, les Canadiens ont de nouveau regardé du côté des États-Unis en sélectionnant au 22e rang l'ailier gauche Max Pacioretty.

Pacioretty, un attaquant de puissance de 6 pieds 2 pouces et 203 livres, a récolté 63 points en 60 rencontres avec Sioux Falls de la USHL en 2006-2007.

« Je suis très heureux que les Canadiens m'aient choisi, mais je ne m'y attendais pas », a expliqué Pacioretty, qui était présent à Montréal mercredi dernier pour effectuer quelques tests en compagnie d'autres espoirs en vue du repêchage de cette année. « Même si je croyais avoir bien fait, je ne pensais pas qu'ils allaient me sélectionner. Je ne pouvais le croire lorsque j'ai entendu mon nom.

« On me compare parfois à Keith Tkachuk », a indiqué Pacioretty. « J'aime le jeu physique, j'aime tout donner sur la glace. Mon objectif est d'être un favori de la foule parce je veux amener de l'énergie à mon équipe. »

Au cours de la deuxième moitié de saison, Pacioretty a particulièrement pris les bouchés doubles afin de s'assurer que son souhait se réalise : être repêché dès le vendredi.

« Je connaissais de très bons matchs puis, pour d'autres matchs, j'étais complètement invisible », a avoué Pacioretty qui était classé 23e parmi les patineurs nord-américains à la mi-saison avant de grimper au 16e rang pour le classement final. « Je devais m'assurer d'avoir des performances plus constantes et c'est ce que j'ai fait. Je suis très fier d'avoir été choisi en première ronde. »

Tout comme l'autre choix de première ronde des Canadiens Ryan McDonagh, Pacioretty prendra également le chemin des universités américaines l'année prochaine alors qu'il évoluera avec les Wolverines de l'Université du Michigan, l'alma mater du défenseur des Canadiens Mike Komisarek.

Toutefois, Pacioretty, qui est originaire du Connecticut, a grandi à admirer un autre joueur de la formation montréalaise : Christopher Higgins.

«  C'était mon joueur préféré lorsqu'il jouait à Yale », a confié Pacioretty. « C'est agréable de voir que les Canadiens semblent croire aux joueurs en provenance du système de développement américain. J'ai hâte de revêtir l'uniforme d'une organisation qui possède une si riche histoire.»

Pacioretty connaît déjà une chose ou deux sur les Canadiens et Montréal alors que sa grand-mère, Thérèse Savoie, est d'origine québécoise.

« Je suis venu voir quelques matchs durant mon enfance, dont un l'année de l'ouverture du Centre Bell, », s'est souvenu Pacioretty. «  Montréal est une ville de hockey extraordinaire. Je n'aurais pu demander mieux comme environnement pour évoluer dans la Ligue nationale. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com