Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Unis pour faire la différence

mercredi, 02.05.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Unis pour faire la diff\u00E9rence
Les Gainey s'unissent pour aider les gens dans le besoin

La famille Gainey était heureuse d'annoncer la création de la Fondation Gainey à la mémoire de Laura et Cathy.

MONTRÉAL - L'équipe est toujours passée en premier pour Bob Gainey, tant lorsqu'il chaussait les patins qu'aujourd'hui au deuxième étage. Avec la création d'une fondation pour honorer sa famille, Gainey, en compagnie de ses trois enfants, a prouvé que les Gainey sont synonymes d'une chose : travail d'équipe.

Flanqué de ses filles Anna et Colleen et son fils Stephen, le directeur général des Canadiens a dévoilé la création de la Fondation Gainey, fondation dédiée à la mémoire de sa fille Laura, disparue en mer en décembre dernier, et de sa conjointe Cathy, décédée en 1995 après avoir livré un long combat contre le cancer.

« À la mémoire des membres de notre famille qui ne sont plus parmi nous, nous avons convenu d'établir les bases de cette fondation », a expliqué Gainey. «Nous avons reçu beaucoup de support, de Montréal, de partout au Québec et au Canada et même des États-Unis. Nous poursuivons nos efforts pour mettre le tout en place, mais nous espérons pouvoir aider des groupes ou des individus qui n'ont pas le même support sur lequel nous avons pu compter lors de ces temps difficiles pour notre famille. » 

La fondation portera un intérêt tout particulier à l'éducation, aux arts et à l'environnement.

« Nous sommes tous enthousiastes de participer à ce projet », a déclaré Anna, l'aînée de la famille et qui verra aux opérations quotidiennes de la fondation. « Cela va nous permettre de nous rapprocher tout en trouvant des façons appropriées d'honorer Laura et Cathy. Depuis le premier jour, nous avons pu compter sur le support et la force de caractère de notre père. »

Colleen a poursuivi dans la même veine que sa grande sæur.

« J'ai énormément appris de la force de caractère notre père », a indiqué Colleen, la cadette. « Il me guide dans toutes mes décisions. Il est le meilleur père. »

Avec la tÂche difficile d'être aussi éloquent que ses deux soeurs, Steven n'a pas déçu sous le regard fier de son père.

« Notre père a fait beaucoup de choses pour nous », a ajouté, dans la langue de Molière, Stephen qui a disputé 33 parties en carrière dans la LNH. « Nous trouvions que le moment était bien choisi de le dire publiquement. »

N'étant encore qu'à ses premiers balbutiements, la Fondation Gainey a beaucoup de pain sur la planche pour atteindre ses objectifs, un défi à la hauteur d'Anna qui s'est installée récemment dans un bureau au Centre Bell afin de travailler en étroite collaboration avec son père.

« Nous avons tous été témoins de l'impact de la Fondation du Club de hockey Canadien pour l'enfance », a indiqué Bob. « La prochaine étape est de déterminer notre direction et au fil du temps, nous verrons la différence que nous pouvons faire. »

Avec pas un, mais bien quatre Gainey à ses rênes, la Fondation Gainey n'a pas à s'inquiéter.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com