Prenez garde aux Bulldogs

mercredi, 18.04.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Prenez garde aux Bulldogs
Le club-école est fin prêt pour les éliminatoires.

Les Bulldogs ont reçu du renfort avant d'amorcer les séries éliminatoires.

MONTRÉAL - À l'aube des séries éliminatoires, l'entraîneur-chef des Bulldogs de Hamilton Don Lever a reçu quelques cadeaux de Bob Gainey et des Canadiens, ce qui n'a rien de très bon augure pour les autres équipes de la Ligue américaine.

En plus de revoir quelques-uns de ses anciens joueurs en Andrei Kostitsyn et Maxim Lapierre, Lever a également reçu de l'aide additionnelle devant le filet avec l'arrivée de Carey Price.

« L'arrivée de ces joueurs va certainement donner un coup de pouce à l'équipe », a mentionné Lever. « Lapierre a contribué avec son énergie habituelle. Il approche chaque présence sur la glace comme s'il agissait de sa dernière. Quant à Price, il a livré ce qui nous avait été promis. »

Le ciel n'est pas aussi rose pour Kostitsyn, lui qui n'a pas encore revêtu l'uniforme des Bulldogs depuis son retour à Hamilton en raison d'une blessure à l'aine.

« Nous adorerions si Andrei pouvait être de retour pour les séries, mais son statut demeure incertain », a confié Lever. « Il fait du vélo stationnaire et il tentera de pousser le bouchon au cours des prochains jours. Nous verrons par la suite. »

Son compatriote Mikhail Grabovski est également sur la touche avec une blessure à la main. Toutefois, sa présence semble plus que certaine lorsque la première ronde se mettra en branle alors que les Bulldogs affronteront les Americans à Rochester jeudi.

Si les deux départs de Price sont une indication des prochaines rencontres, Lever pourrait cependant s'en tirer sans ses deux attaquants.

« La première chose que Carey m'a dite est à quel point il était nerveux, mais cela n'a absolument pas paru », a indiqué Lever, à propos du jeune gardien de 19 ans. « Carey nous a donné deux solides départs dans des situations corsées et cela lui a semblé facile. »

« Sa maturité et la façon dont il se comporte m'ont réellement impressionné aux premiers abords sans oublier son maniement de rondelle », a ajouté Lever. « Il a travaillé très fort avec Rollie [Roland Melanson] et il n'a eu aucun problème à s'adapter au niveau professionnel. »

Quant à l'adaptation de la Ligue américaine au premier choix des Canadiens en 2005, c'est une tout autre histoire.

« Même lorsque les autres équipes ont tenté de le déranger en créant une congestion devant son but, cela n'a pas fonctionné », a renchéri Lever en parlant de Price qui s'élève à 6 pieds 3 pouces. « Les joueurs foncent au filet, mais avec sa stature, il est en mesure de voir au-dessus de la mêlée. »

D'avoir la chance d'avoir un premier coup d'oeil sur un espoir en vue d'une prochaine saison n'a rien de nouveau pour Lever ou les Canadiens. L'an passé, Kyle Chipchura avait conclu la saison 2005-2006 avec les Bulldogs avant d'occuper un poste à temps plein avec la formation ontarienne cette saison.

« C'est agréable d'apprendre à les connaître, mais cette expérience est davantage bénéfique pour les joueurs », a expliqué Lever qui en est à sa deuxième campagne à la barre des Bulldogs. « Ceci a permis à Carey de voir ce qu'est la vie chez les professionnels et de s'assurer que la transition se fasse en douceur. »

Aussi enthousiaste peut-il être de pouvoir compter sur les services de Price, le vétéran entraîneur a refusé de se mouiller quant à son choix entre Price ou Yann Danis pour débuter la série devant le filet contre les Americans.

« Tout le monde me pose cette question », a admis Lever. « Vous devrez attendre jusqu'à jeudi pour le découvrir. »

Restez à l'écoute!

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com