Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Le grand cru de 2003

vendredi, 13.04.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Le grand cru de 2003
L'émergence de la cuvée 2003 parmi les faits saillants de 2006-2007

Trevor Timmins en compagnie d'Andrei Kostitsyn le 21 juin 2003 à Nashville.

MONTRÉAL - De jeunes joueurs comme Guillaume Latendresse, Patrice Bergeron et Sidney Crosby ont peut-être emprunté la voie rapide pour accéder à la LNH, mais leur fulgurante ascension vers le plus haut niveau est loin d'être la norme.

Les experts s'entendent pour dire qu'il faut quatre ou cinq ans pour être en mesure de juger à sa pleine valeur la cuvée d'un repêchage. Bien que la cuvée 2003 des Canadiens semble s'être développée lentement, elle est, au contraire, pile à l'heure et valait vraisemblablement cette attente.  Cet été-là, Montréal a mis le grappin sur Andrei Kostitsyn (10e choix au total), Maxim Lapierre (61e) et le vol de cet encan Jaroslav Halak (271e) qui ont tous percé l'alignement des Canadiens cette saison. Le directeur du recrutement et du développement des joueurs Trevor Timmins pourrait difficilement se réjouir davantage des performances des jeunes à qui il a remis chandail et casquette à Nashville cette journée-là.

« C'est incroyable de voir nos jeunes joueurs se joindre au grand club, pas seulement pour remplir un chandail, mais pour contribuer de la façon dont ils l'ont fait cette année », a indiqué Timmins. « Andrei est arrivé et il nous a démontré immédiatement ce qu'il est capable de faire. Jaroslav a été inséré dans une situation difficile et il s'en est sorti extrêmement bien.

« Maxim est un travailleur acharné », a ajouté Timmins. « Avec Lapierre, il vous donne exactement ce à quoi vous vous attendiez : un joueur qui excelle en échec-avant et qui peut tuer des punitions. »

Après s'être fait les dents chez les Sénateurs pendant plus d'une décennie, Timmins s'est joint au Tricolore avant la campagne 2002-2003. Avec des trouvailles telles Marian Hossa, Martin Havlat et Jason Spezza à son dossier, Timmins a repris là où il avait laissé depuis son arrivée à Montréal.

On retrouve peut-être les empreintes de Timmins sur la récente éclosion de jeunes talents, mais le gourou du repêchage chez les Canadiens accorde toutefois une large part du crédit au reste de l'organisation qui pave la voie aux étoiles de demain.

« Repêcher ces joueurs n'est que la première étape », a déclaré Timmins.  «  Le travail remarquable effectué par notre personnel comme Don Lever à Hamilton est l'une des principales raisons pour laquelle nos jeunes arrivent ici prêts pour la LNH et connaissent notre système de jeu. »
 
Timmins et sa troupe de recruteurs mettent la touche finale aux préparatifs pour la prochaine séance de repêchage qui aura lieu à Columbus les 22 et 23 juin. Comment se débrouilleront-ils ? La réponse dans les environs de 2010.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com