Nous y voilà!

vendredi, 06.04.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Nous y voil\u00E0!
Une fin de saison des plus dramatiques

MONTRÉAL - Sept mois et 81 rencontres plus tard, la saison des Canadiens ne tient plus qu'à un seul match. Et ils ne sont pas les seuls. À l'autre bout de la glace, les ennemis jurés du Tricolore, les Maple Leafs, seront les autres acteurs impliqués lors de la tomber de rideau de la saison régulière la plus anticipée depuis des lunes dans la LNH.

Le scénario est « simple » : Une victoire des Canadiens ou une défaite en fusillade ou en prolongation permettra aux Montréalais de demeurer devant les Leafs et ainsi mettre un terme aux rêves des Leafs de participer aux éliminatoires. Toutefois, si Montréal ne récolte qu'un point, il doit espérer que les Islanders ne connaissent pas la victoire lors de leurs deux derniers matchs si la formation montréalaise désire participer aux séries pour une troisième saison consécutive.

Avec un tel enjeu, très peu d'yeux, d'un océan à l'autre, ne seront pas rivés, soit à RDS ou à CBC samedi soir. Plusieurs amateurs de hockey avaient encerclé le 7 avril sur leur calendrier bien avant le match fatidique qui décidera de l'issue de la saison pour les deux formations canadiennes.

« Cette rencontre est rapidement sortie du lot lorsque le calendrier a été publié », a indiqué Mike Johnson. « Depuis près d'un mois, tout le monde se demandait si tout allait reposer sur ce match ultime à Toronto. Nous y voilà ! C'est ce qui est arrivé. Celui qui a préparé le calendrier doit avoir le sourire aux lèvres à l'heure actuelle."

Originaire de Scabororough, à l'ombre de la Tour CN, et ancien porte-couleur des Leafs, il n'y pas lieu de questionner ses allégeances pour cette rencontre.

« C'est eux ou nous, point final », a ajouté Johnson. « Ce serait bon pour le Canada si les deux équipes étaient parvenues à se tailler une place en séries, mais ça ne peut plus arriver. Je suppose que je ne serai pas trop populaire de retour dans mon coin si nous éliminons les Leafs, mais si cela indique que nous sommes des séries, je peux facilement vivre avec ça. »

Même le vétéran de 12 saisons Saku Koivu se retrouve dans une situation inconnue.

« C'est une expérience que personne n'a vécue auparavant », avait expliqué Saku Koivu avant le départ de l'équipe pour les deux derniers matchs sur la route. « C'est exactement le genre de lutte que la ligue veut, n'est-ce pas? Avec la rencontre présentée à la télévision nationale, on peut difficilement imaginer un meilleur scénario. »

Alors que les heures s'écoulent vers l'ultime duel entre les Canadiens et les Leafs, Koivu et Johnson ne sont pas les seuls à être impatients de disputer ce match.

« L'atmosphère sera absolument débile », a avoué Sheldon Souray. « Les Canadiens et les Maple Leafs pour le gros lot, c'est ce que les partisans veulent et tout le pays va regarder. Jouer dans de tels matchs est l'une des raisons de pratiquer ce sport. Nous nous battons pour notre survie depuis un certain temps déjà, alors nous serons prêts, peu importe qui ils envoient dans la mêlée. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com