Une soirée couronnée de succès

vendredi, 30.03.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Une soir\u00E9e couronn\u00E9e de succ\u00E8s
Jean Béliveau ravit plus de 1 000 convives


Deux anciens rivaux réunis pour cette grande occasion: Jean Béliveau et Gordie Howe.

MONTRÉAL - Que faut-il pour réunir une douzaine de légendes de la LNH, le Premier ministre du Canada et du Québec au Centre Bell pour un événement spécial? Il suffit de dire que c'est pour honorer Jean Béliveau.

Plus de 1 000 invités, incluant des légendes des Canadiens, d'anciens rivaux, les premiers ministres Stephen Harper et Jean Charest ont célébré la vie de Jean Béliveau pour une bonne cause. Un grand total d'un million de dollars a été amassé pour la Fondation du Club de hockey Canadien pour l'enfance, somme qui fut divisé parmi six organismes venant en aide aux enfants : la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine, la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants, l’Hôpital Shriners pour enfants de Montréal, le Centre mère enfant du Centre hospitalier universitaire de Québec et le Centre femme, jeunesse et famille du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, ainsi qu'à la Société pour les enfants handicapés du Québec.

Un documentaire sur la vie de Jean, tant sur la glace qu'à l'extérieur, a été ponctué d'une prestation du Cirque du Soleil ainsi que d'un message spécial de Céline Dion et de René Angélil. Les efforts sans relâche de Béliveau dans la communauté ont également été applaudis par les anciens premiers ministres Jean Chrétien et Lucien Bouchard sans oublier M. Hockey, Gordie Howe.

Cette soirée magique a été couronnée par une photo d'équipe historique alors que les 25 anciens porte-couleurs du Tricolore, totalisant une impressionnante récolte de 125 bagues de la coupe Stanley remportées avec les Canadiens, ont pris place sur scène afin d'immortaliser ce moment.

Comme il l'a fait si souvent dans sa carrière sur la glace que par la suite, Béliveau a quitté la scène sous une pluie d'applaudissements par la foule, qui a certainement qu'elle venait de prendre part à un moment unique de l'histoire.