Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Renverser la tendance

lundi, 19.03.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Renverser la tendance
Balayer une série aller-retour n'est pas une mince affaire


Avec Mike Komisarek dans l'alignement, les Bruins auront été avertis de garder la tête haute le long des bandes.

MONTRÉAL - Les séries aller-retour ont la réputation d'avoir été pensées pour être divisées. À l'aube d'une importante série de deux matchs contre les Bruins, les Canadiens ont bien l'intention de renverser la tendance.

Or, la tendance est lourde. Il s'agit de la 80e fois de l'histoire que Montréal et Boston se livrent une série du genre et qu'en 23 occasions seulement, une formation est parvenue à ravir l'honneur des deux rencontres. Le Tricolore a toutefois largement l'avantage à ce chapitre 17 contre six. Il faut cependant reculer jusqu'à la campagne 1981-1982 pour voir une équipe balayer les honneurs d'une série alors que les hommes de Bob Berry avaient signé des gains successifs de 5-1 et 5-2 contre ceux de Gerry Cheevers.

« Nous devons nous concentrer sur ce que nous avons à faire pour remporter le premier match », a expliqué Mike Komisarek. « Une fois que cette victoire sera en banque, alors nous pourrons nous montrer gourmands et penser au second match à Boston. »

Le robuste défenseur des Canadiens, qui domine les arrières du circuit avec 225 mises en échec, pourrait difficilement dire mieux. Lors des six dernières séries aller-retour entre les deux formations fondatrices, Boston a remporté le premier affrontement à chaque occasion.

« C'est peut-être un cliché, mais il faut prendre les matchs un à la fois », a indiqué Mike Johnson. « Ces séries aller-retour sont la réalité du sport, mais c'est difficile de compléter le balayage parce que les équipes font des ajustements. »

Les Canadiens en sont la preuve. Montréal a présenté un dossier de 4-0-2 lors des deuxièmes rencontres au cours de la même période.

La troupe de Guy Carbonneau tentera de profiter de cette occasion pour distancer les Bruins qui occupent le 12e rang dans la Conférence de l'Est avec sept points de retard d'une place en séries.

« C'est tellement serré présentement, il faut se préparer pour chaque match comme s'il s'agissait du dernier de la saison », a conclu Steve Bégin. « La série aller-retour ne fait pas différence. Nous pourrions jouer cinq matchs de suite contre la même équipe, cela ne changerait rien. Nous sommes dans une situation où nous devons gagner chaque match. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com