Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Rien de sérieux pour Johnson

lundi, 12.03.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Rien de s\u00E9rieux pour Johnson
L'attaquant de 32 ans sera en uniforme mardi


Mike Johnson a quitté la rencontre de samedi après avoir heurté le poteau.

MONTRÉAL - Après avoir eu quelques sueurs froides samedi à St-Louis, Mike Johnson était de retour à l'entraînement lundi avec ses coéquipiers.

En tentant de freiner la poussée de la recrue des Blues David Backes, Johnson est allé choir contre le poteau droit du filet protégé par David Aebischer.

« C'est simple, mon visage a frappé le poteau des buts. Le genre de chose qui ne fait pas trop de bien habituellement », a lancé Johnson, tout sourire. « Je ne peux pas dire que je me sentais tellement en forme après ça.  Lorsque l'équipe a pris les devants 3-0, je me suis dit qu'il était mieux que je ne retourne pas dans la mêlée. Je me sens très bien aujourd'hui [lundi]. »

Lors de l'entraiment matinal, Johnson a donc retrouvé ses compagnons de trio de samedi, en l'occurrence Saku Koivu et Guillaume Latendresse

« J'ai débuté quelques matchs sur le même trio que Saku », a poursuivi Johnson, qui revendique 30 points depuis le début de la campagne. « Je dis « débute » parce que, pour une raison ou pour une autre, nous n'avons jamais terminé une rencontre ensemble. Après le match, Saku m'a dit à la blague : 'Dis-le si tu ne veux pas jouer avec moi'. »

Johnson sera donc au rendez-vous alors que les Canadiens reprendront du collier mardi en accueillant la visite des Islanders de New York. Ces derniers occupent le septième rang dans la Conférence de l'Est, avec une priorité de quatre points sur la formation montréalaise, campée en 11e place.

« Si nous voulons nous rapprocher de la huitième position et faire les séries, nous devons gagner plusieurs matchs de suite. Et il n'y a rien de mieux pour se rapprocher que de battre les équipes que nous poursuivons. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com