Attachez vos ceintures

jeudi, 01.03.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Attachez vos ceintures
La course pour les dernières places en séries sera effrénée


Les Canadiens sont engagés dans une chaude lutte avec six autres équipes dans la Conférence de l'Est.

MONTRÉAL - Comme à la chaise musicale, la Conférence de l'Est ne permet pas à tout le monde de trouver une place alors que sept équipes bataillent pour les trois dernières places donnant accès aux séries éliminatoires. Le mois de mars et les premiers jours d'avril détermineront qui des Canadiens, des Thrashers, des Hurricanes, des Maple Leafs, des Bruins, des Islanders et des Rangers auront l'un des trois derniers billets gagnants pour le grand bal du printemps.

Avec seulement sept rencontres à disputer devant ses partisans avec 16 matchs encore au calendrier, les Canadiens sont en mission pour se classer pour les éliminatoires pour une troisième saison de suite pour la première fois depuis les saisons 1995-1996 à 1997-1998. Ils ont leur destinée bien en main alors que 10 de ses rencontres seront contre des équipes qui sont au plus fort de la course avec eux.

Bien que certaines formations aient l'avantage d'avoir quelques matchs en mains, ces matchs seront plus que déterminants afin de savoir quelles équipes seront toujours debout le 8 avril.

Voici la route qui attend les autres formations qui espèrent se qualifier pour les séries dans la Conférence de l'Est.

ATLANTA : Si l'acquisition de Keith Tkachuk n'était pas suffisante, les Thrashers disputeront 12 de leurs 17 derniers matchs à la maison. Ils disputeront notamment six rencontres contre les équipes qui auront leur nom dans le boulier pour l'obtention du premier choix au repêchage en 2007, en l'occurence Philadelphie, Floride et Washington.

BOSTON : Les espoirs des Bruins de participer aux séries reposent en partie de leurs performances contre les Canadiens alors que quatre autres rendez-vous sont à l'agenda d'ici la fin du calendrier. Les deux équipes ont partagé les honneurs des quatre premiers matchs.
 
CAROLINE : Dans leur quête d'éviter l'affront de ne pas participer aux séries après avoir remporté la coupe Stanley le printemps précédent, les Hurricanes peuvent se compter privilégiés d'avoir six de leurs 15 dernières rencontres à l'horaire contre des formations qui ont déjà hissé le drapeau blanc, dont trois rencontres contre la Floride.
 
ISLANDERS : Les Islanders, avec quelques additions de dernière minute, dont Ryan Smyth, doivent être heureux avec leur nouveau visage ainsi qu'avec les quelques matchs qu'ils ont en mains.
 
RANGERS : Avec encore 19 matchs à jouer, il est encore trop tà´t pour écarter les Rangers du portrait. Avec quatre rencontres à disputer contre leurs rivaux de Long Island, les Rangers peuvent jouer les trouble-fêtes. 

TORONTO : Le chemin des Leafs est tortueux avec seulement deux de leurs 18 dernières parties contre des formations déjà éliminées de la course. Leurs trois rendez-vous avec les meneurs dans l'Est, les Sabres, et deux autres avec les Devils, n'aident en rien l'optimisme dans la Ville Reine.

Celui qui a créé le calendrier a décidément le sens du drame. Les Canadiens concluent leur saison régulière contre les Leafs à Toronto le 7 avril, un match fort anticipé qui pourrait décider quelles équipes seront sur la glace pour la deuxième saison de la LNH qui débute le 11 avril.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com