Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Les Canadiens remontent au septième rang

lundi, 26.02.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Les Canadiens remontent au septi\u00E8me rang


Saku Koivu a inscrit son 18e filet de la campagne, lundi contre les Maple Leafs.

MONTRÉAL (PC) - Il y a de ces victoires qui sont plus significatives que d'autres. Celle remportée contre les Maple Leafs de Toronto, lundi soir, au Centre Bell, fait partie de cette catégorie.

Au risque de glisser au classement en cas de défaite, le Canadien a vivement réagi au défi proposé par les Leafs pour s'imposer 5-4 dans un match d'une belle intensité.

L'attaque massive a été à nouveau un facteur déterminant dans la victoire du Tricolore. Trois buts ont été marqués par Michael Ryder (21e), Saku Koivu (18e) et Sheldon Souray (22e) en supériorité numérique. Les autres sont allés à Tomas Plekanec (14e) et Mike Johnson (10e). Alex Kovalev n'a pas marqué mais son jeu inspiré a soulevé coéquipiers et partisans.

Bates Battaglia, Bryan McCabe, Jeremy Williams et Alex Steen ont déjoué David Aebischer, un peu trop chancelant au goût des amateurs. Aebischer a quand même fait face à 36 lancers.

Par cette victoire, le Canadien s'est hissé au septième rang, un point devant les Hurricanes de la Caroline et deux devant les Islanders de New York. Les joueurs de Guy Carbonneau vont chercher à consolider leur position en affrontant les Rangers de New York, mardi soir, au Madison Square Garden.

Du grand Kovalev
 
Le Canadien a livré une excellente première période même s'il a concédé le premier but aux Maple Leafs. Battaglia a déjoué Aebischer d'un lancé dévié à 4:10 de l'engagement.

Plekanec a répliqué à 5:48. Kovalev a réalisé tout le travail en conservant la rondelle en zone des Leafs malgré l'acharnement du défenseur Tomas Kaberle. Le public a souligné l'effort du Russe par des applaudissements nourris.

L'attaque à cinq fonctionne à plein régime, le Canadien ayant marqué huit buts en quatre matchs. Ryder en a ajouté un autre lorsque son tir de l'enclave a surpris Andrew Raycroft à 14:12. Saku Koivu a mérité une aide.

Radek Bonk avait le mandat de surveiller Mats Sundin. Le Tchèque a fait encore mieux en préparant le but de Johnson à 19:10. Johnson a hérité de la rondelle sur sa palette après que Bonk eut remporté la mise en jeu face au capitaine des Leafs.

Un cadeau

Bégin s'est fait imposer une pénalité pour obstruction à la toute fin de la période. McCabe en a profité pour surprendre Aebischer à 1:32 du deuxième vingt. Un tir de loin que le gardien suisse s'en voulait d'avoir laissé passer.

Le Canadien a riposté avec son arme de prédilection. Deux buts en supériorité numérique, le premier par Koivu à 10:02, le second par Souray d'un tir foudroyant à 12:24, soit seulement trois secondes après le début de la pénalité à Hal Gill. Le but de Koivu était son 11e point en cinq matchs.

À 5-2, Raycroft a cédé le filet des Leafs à Jean-Sébastien Aubin qui participait à son troisième match seulement depuis le 30 décembre.

Williams et Steen ont réduit l'écart à un but tôt en troisième. Le Canadien s'est ensuite accroché à sa mince avance pour finalement l'emporter. Au grand soulagement de la foule.

Canadiens vs Maple Leafs 

300K | 700K