Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Le Tricolore s'incline contre les Sénateurs

samedi, 10.02.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Ottawa remporte les honneurs de la série aller-retour


Les Canadiens ont réussi 40 lancers au but contre Ray Emery, samedi au Centre Bell.MONTRÉAL -- Le Tricolore a subi le balayage de la série aller-retour l'opposant aux Sénateurs d'Ottawa en s'inclinant 5-3, samedi, dans le second duel disputé en trois jours entre les deux rivaux de l'Association Est.

L'équipe d'Ottawa a donc porté à trois points (67-64) son avance aux dépens du Tricolore, au quatrième rang de l'association, elle qui accusait un retard d'un point avant le programme double. Jeudi, les Sénateurs l'avaient emporté 4-1 à la Place ScotiaBank.

Pour le CH, il s'agit d'une sixième défaite dans ses huit derniers matchs .

Mike Comrie, Mike Kelly, Wade Redden, Mike Fisher et Jason Spezza, son 22e, ont été les marqueurs des gagnants.

Steve Bégin, Michael Ryder, son 16e, et Andrei Markov ceux des perdants.

Devant le filet, Ray Emery a supplanté David Aebischer. Le gardien des Sénateurs a été solide, bloquant 37 lancers. On ne peut pas en dire autant d'Aebischer, qui a repoussé 25 tirs.

De nouveau dominé
Le Canadien a été victime de deux autres buts des Sénateurs en première période. Ces derniers ont maintenant l'avantage 11-2 à ce chapitre cette saison.

Et le Tricolore a vu ses rivaux s'inscrire au score les premiers dans un huitième match de suite.

Uitilisé dans une minute six secondes de jeu seulement, le défenseur Janne Niinimaa a été sur la glace pour les deux buts.

Sur le premier, celui de Comrie à 2:10, on ne peut pas lui reprocher grand-chose. C'est plutà´t Aebischer qui a mal paru, voyant la rondelle lui glisser entre les jambières.

Sur le second, Niinimaa a vu le disque bondir par-dessus la lame de son bâton devant le filet. Comrie a pu s'en emparer et Kelly n'a eu qu'à viser dans le filet ouvert.

Bégin l'étincelle
Le deuxième vingt a été intense et mouvementé. Bégin a provoqué l'étincelle.

Bégin a profité de l'échec-avant de Mike Johnson, qui a battu de vitesse Emery derrière son but. Johnson lui a refilé la rondelle devant, un jeu d'enfant.

Ryder a créé l'égalité, à 9:14, en faisant une belle déviation du tir des poignets bas de Sheldon Souray. C'était pour lui un premier but en huit rencontres.

Le jeu est devenu plus viril. Maxim Lapierre est entré en collision avec Emery, qui a répliqué en lui assénant un coup de bâton au visage.

Plus tard, Francis Bouillon a tenté de s'en prendre au robuste Chris Neil parce qu'il a bousculé Aebischer.

Neil a par la suite eu maille à partir deux fois avec Mike Komisarek. A la deuxième occasion, les deux hommes ont décidé de régler leurs comptes au bout du poing. Avantage Neil, Komisarek a perdu l'équilibre.

Peu de temps auparavant, à 16:37, Redden avait redonné l'avance aux visiteurs pendant une supériorité numérique. Le tir des poignets du défenseur était d'une grande précision.

Les Sénateurs ont mis le match hors de portée au début du dernier vingt. Fisher a fait 4-2 dès la 17e seconde, avant que Spezza ne fasse mouche à 3:31, aidé de Dany Heatley.

Markov a redonné un peu d'espoir à la salle comble de 21 273 spectateurs au Centre Bell, au cours d'un jeu de puissance, à 5:04.

Mais Emery a par la suite fermé la porte, notamment aux dépens de Sergei Samsonov qui était de retour dans l'alignement.


 

Canadiens vs Sénateurs 

300K | 700K