Montréal baisse pavillon contre les Islanders

samedi, 03.02.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Montr\u00E9al baisse pavillon contre les Islanders
Le Canadien s'écroule en troisième période

Les Canadiens ont laissé filer pour la première fois de la saison une avance après 40 minutes de jeu.

MONTRÉAL --  Le Canadien se complique la vie depuis quelques semaines. En avance d'un but après 40 minutes de jeu, le Tricolore a concédé trois filets au troisième vingt pour subir une défaite de 4-2 face aux Islanders de New York.

Des erreurs en zone défensive ont mené aux deux derniers buts des visiteurs inscrits par Trent Hunter, son deuxième du match, et Miroslav Satan, son deuxième également.

Radek Bonk (9e) et Mark Streit (5e), deux membres des troisième et quatrième trios du bleu-blanc-rouge, ont eu raison de Rick DiPietro au cours d'un match où les occasions de marquer ont été plutà´t rares à forces égales.

« Je suis extrêmement déçu. On n'a pas eu un effort de 60 minutes », a déclaré Guy Carbonneau au cours d'un point de presse où il n'entendait pas à rire.

« Nous n'avons aucune excuse, a-t-il ajouté. Sans rien enlever aux Islanders, ils avaient plusieurs blessés et nous nous sommes abaissés à leur niveau. Ca prouve encore une fois qu'il faut travailler pour gagner.

« Les Islanders ont travaillé plus que nous, a insisté Carbo. Nous laissons aller des points importants. Nous sommes engagés dans une lutte pour une place en séries. Ce n'est pas comme si nous étions encore en octobre ou en novembre. Les Islanders ont besoin de ces points autant que nous. Mais eux, ils étaient prêts, pas nous. »

Le Canadien a ainsi bien mal amorcé son séjour de trois matchs à domicile. L'équipe va maintenant affronter les Penguins de Pittsburgh, dimanche, et les Hurricanes de la Caroline, mardi.

Un bel échange entre Satan et Radek Martinek s'est conclu par le premier but de la rencontre à 1:44.

Bonk a créé l'égalité à 10:45 à la suite d'un tir de l'enclave. Le Tchèque a fait mine de passer avant de surprendre DiPietro d'un lancer des poignets. Il s'agissait de son troisième but en deux rencontres.

Le Canadien a eu à se défendre à trois contre cinq pendant une minute et 33 secondes. Ce fut un moment déterminant dans le match.

Les Islanders ont encaissé un dur coup au cours de l'engagement. Radek Martinek s'est blessé à la cheville gauche lorsqu'il a été mis en échec par Guillaume Latendresse. Le défenseur des Islanders a simplement fait une vilaine chute. Il a dà» quitter la glace sur une civière.

Streit est un joueur que le public apprécie de plus en plus. Le Suisse a augmenté sa cote de popularité en marquant le deuxième but du Tricolore à 17:13 du deuxième vingt. Maxim Lapierre l'a bien repéré depuis l'arrière du filet et sa petite feinte lui a permis de glisser le disque sous DiPietro. Streit récoltait un troisième point (2-1-3) en trois matchs et un cinquième (2-3-5) en six rencontres.

En fin de période, Alexander Perezhogin s'est vu imposer une pénalité bien pour avoir retenu en zone offensive. Hunter a profité de son absence pour niveler la marque à 1:35 de la troisième.

Hunter a fait 3-2 à 11:26 quand Mathieu Dandenault et Alex Kovalev n'ont pu dégager leur territoire. Satan a ensuite profité d'une maladresse d'un défenseur pour concrétiser la victoire des Islanders.

Canadiens vs Islanders 

300K | 700K