Est-ce qu'il y a un médecin dans la salle?

dimanche, 07.01.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Les Canadiens sont impatients de mettre le virus derrière eux


Saku Koivu et Guillaume Latendresse étaient de retour au jeu contre les Devils après avoir raté la rencontre de samedi.

MONTRÉAL -   Guy Carbonneau croyait avoir tout vu depuis qu'il est arrivé dans la Ligue nationale avant le virus qui s'est attaqué au vestiaire des Canadiens.

« Non, je n'ai jamais vu ça », a expliqué le pilote des Canadiens qui a pourtant évolué 19 saisons dans la LNH. « C'est arrivé à l'occasion que deux ou trois gars étaient malades, mais jamais la moitié de l'équipe. »

« Habituellement, tu as le temps de récupérer », a ajouté Carbonneau. « Sauf que cette fois-ci, on jouait trois matchs en quatre jours. Je suis certain que les gars n'ont pas regardé le calendrier et ils se sont dit 'C'est à ce moment-là qu'on doit être malade' ».

Les problèmes ont débuté à Washington jeudi lorsque les joueurs ont commencé à tomber comme des mouches durant la défaite de 5-1 aux mains des Capitals.

« Depuis ce match à Washington lorsque les joueurs ont commencé à vomir entre les périodes, nous avons tous été malades », a indiqué Saku Koivu qui était de retour dans la formation dimanche après avoir dà» s'absenter samedi contre les Rangers en raison du fameux virus. « C'était facilement observable que nous n'avions pas la même énergie sur la glace. Ce fut difficile pour tout le monde et on espère tous pouvoir sortir cela de notre système à temps pour mardi. »

En s'inclinant 3-0 contre les Devils, les Canadiens ont ainsi encaissé pour la première fois de la saison un troisième revers de suite. Avant la rencontre de dimanche, Montréal et les Sabres de Buffalo étaient les deux seules formations du circuit à ne pas avoir encore connu une telle séquence.

« C'est certainement plus difficile dernièrement que plus tà´t en saison », a indiqué Sheldon Souray. « Nous avons affronté de très bonnes équipes. Il n'y a probablement pas de bons moments pour une équipe d'être malade, mais cette fin de semaine n'aurait pas pu tomber plus mal. On doit revenir ici mardi et être prêt à mettre derrière nous cette séquence. »

Anxieux de voir sa formation laisser derrière elle ce virus, Carbonneau ne désire pas prendre de chances et a exigé que ses joueurs demeurent aussi loin que possible de la patinoire lundi.

« Tout le monde a besoin de prendre du repos et retrouver la santé », a souligné Carbonneau. « Cela va également donner la chance de faire nettoyer le vestiaire et s'assurer que tout est désinfecté. »

« Une journée de repos nous fera certes le plus grand bien », a admis Christopher Higgins. « J'ai été épargné par le virus, mais d'autres joueurs ont été grandement malades. Une journée loin de l'aréna permettra sans aucun doute de refaire le plein. »

Conscient que le classement s'est resserré dans la Conférence de l'Est, Carbonneau demeure néanmoins satisfait de la tenue de ses ouailles au cours de la première moitié de saison.

« Nous sommes au plus fort de la course avec quelques matchs de plus à jouer », a conclu Carbonneau. « En espérant que nous allons nous sentir mieux et mettre tout ceci derrière nous pour de bon. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

Devils 3 Canadiens 0 

300K | 700K