Grabovski fait déjà des flammèches

samedi, 06.01.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Grabovski fait d\u00E9j\u00E0 des flamm\u00E8ches
La recrue a un impact dès son arrivée


Mikhail Grabovski a passé près de 16 minutes sur la glace à son premier match dans la LNH.

MONTRÉAL -  Ce n'est probablement pas le scénario qu'il avait imaginé, mais Mikhail Grabovski a néanmoins réussi à se faire remarquer dès son tout premier match dans la LNH.

À son baptême de feu, Grabovski a gardé ses nouveaux partisans sur le bout de leur chaise, malgré le revers de 4-3 des Canadiens contre les Rangers, samedi au Centre Bell. Il s'est d'abord fait refuser un but alors qu'une punition à retardement avait été annoncée contre les visiteurs. Puis, quelques instants plus tard au cours du second engagement, Grabovski a pris de vitesse le défenseur des Rangers Michal Rozsival avant de se diriger seul vers le filet d'Henrik Lundqvist. Toutefois, le cerbère des Rangers a résisté à l'assaut.

« Grabovski a très bien joué », a souligné Christopher Higgins. « Il a presque touché le fond du filet en servant toute une feinte au défenseur puis au gardien de but en plus du but qu'il s'est fait refuser. »

Le nouveau numéro 59 des Canadiens a passé près de 16 minutes sur la patinoire, terminant la rencontre avec deux lancers au but et un différentiel de -1.

« Il a très bien paru », a souligné le pilote des Canadiens Guy Carbonneau. «  Il a beaucoup de vitesse et de très bonnes mains. Je crois que pour un premier match dans la LNH, il a très bien joué. Vous allez probablement le revoir. »

Avant de s'amener en Amérique du Nord, Grabovski avait fait quelques éclats sur le Vieux-Continent lors du Championnat mondial présenté à Riga au printemps dernier. S'alignant pour la Biélorussie, Grabovski avait alors inscrit cinq buts et amassé quatre mentions d'aide en sept rencontres, permettant à sa formation d'atteindre la ronde des 8.

L'adaptation au style de jeu nord-américain s'est faite en douceur pour le centre de 22 ans. En 35 rencontres avec les Bulldogs de Hamilton, il a fait scintiller la lumière rouge à 10 reprises en plus de se faire complice de 18 buts de ses coéquipiers. Grâce à sa récolte de 28 points, il occupe le troisième rang des pointeurs de la formation dirigée par Don Lever.

« Mon entraîneur à Hamilton s'est assis avec moi hier [vendredi] et il m'a prodigué quelques conseils avant que je quitte pour Montréal », a expliqué Grabovski par l'entremise du journaliste russe Genadi Boguslavski. «  Ça m'a vraiment aidé. Je me sentais tout de même nerveux au début du match. »

Hormis les papillons dans l'estomac, Grabovski avait une raison de plus d'être anxieux avant de prendre position pour la première mise au jeu du match.  Après tout, il a subi une sérieuse blessure lors du seul match qu'il avait disputé lors du calendrier préparatoire au Centre Bell.

« J'avais peur de me blesser de nouveau au début, mais la crainte est disparue après quelques présences sur la glace », a avoué Grabovski. « Jouer avec des joueurs aussi talentueux que [Alex] Kovalev et [Sergei] Samsonov m'a grandement facilité la tâche. Je savais que je n'avais qu'à me démarquer et qu'ils allaient me sà»rement me repérer. »

Et c'est exactement ce qu'ils ont fait. Grabovski n'aura pas à patienter très longtemps avant d'avoir une seconde chance de marquer son premier but dans la LNH alors que les Canadiens affronteront les Devils du New Jersey en après-midi dimanche au Centre Bell.

Rangers 4 Canadiens 3 

300K | 700K