Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Tout simplement parfait !

vendredi, 05.01.2007 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Tout simplement parfait !
Carey Price permet au Canada de ravir l'or en Suède


Carey Price quitte la Suède avec le trio ultime: la médaille d'or, le titre de meilleur gardien de même que celui de joueur le plus utile à son équipe.

MONTRÉAL -  Avec Carey Price pour protéger le fort, le Canada a remporté les grands honneurs au Championnat mondial de hockey junior présenté en Suède.

Pour une deuxième année consécutive, un espoir des Canadiens a aidé le Canada à remporter les grands honneurs au Championnat mondial de hockey junior, avec Price suivant les traces de Kyle Chipchura et Guillaume Latendresse qui avaient permis à Équipe Canada junior de ravir la médaille d'or à Vancouver en 2006.

Lors de la rencontre ultime, Price a mis la touche finale à son parcours parfait en réalisant 25 arrêts contre la puissance machine offensive de la Russie lors d'un gain de 4-2 du Canada, qui du même coup se mérite une 13e médaille d'or à cette compétition. Pour couronner le tout, Price, avec une fiche de six victoires en autant de sorties et une moyenne de buts alloués de 1,14, a été sacré meilleur gardien du tournoi en plus de se voir octroyer le titre de joueur le plus utile à son équipe.

Price avait au préalable pavé la voie au Canada vers le match ultime avec une brillante performance contre les États-Unis en demi-finale mercredi. Price avait alors réalisé 35 arrêts dans un gain de 2-1 en fusillade, dont 12 lors de la période lors de la période supplémentaire tandis que le Canada ne dirigea que 2 lancers sur son vis-à -vis.

Premier choix des Canadiens en 2005, le cinquième au total, Price était devenu le premier gardien sélectionné par les Canadiens dès la ronde initiale depuis 1972 alors que Montréal avait jeté son dévolu sur Michel « Bunny » Larocque. Michel Plasse fut le gardien de but le plus haut classé alors que les Canadiens l'avaient sélectionné au tout premier rang en 1968. Price est également le gardien sélectionné le plus tà´t par les Canadiens depuis Mathieu Garon et José Théodore qui furent tous deux choisis au 44e rang, en 1996 et 1994 respectivement.

La ruée vers l'or
Carey Price a éclipsé ses prédécesseurs qui ont participé au Championnat mondial de hockey junior.
  Année Fiche Bl. MOY
Carey Price  2006 6 - 0 2 1.14
José Théodore  1996 4 - 0 0 1.50
Mathieu Garon 1998 2 - 3 2 1.91

Grâce à sa brillante performance, Price est le deuxième espoir des Canadiens à protéger le filet d'Équipe Canada junior en route vers la médaille d'or. À Boston en 1996, Théodore avait été le premier à réaliser l'exploit. Tout comme Price, Théodore avait présenté une fiche parfaite avec quatre gains en autant de sorties dont un gain de 4-1 contre la Suède lors du match ultime. Le seul autre futur Tricolore à avoir défendu la cage du Tricolore fut Mathieu Garon en 1998 qui, malgré les Vincent Lecavalier et Alex Tanguay à ses cà´tés, avait dà» se contenter d'une décevante huitième position en Finlande

Prochain arrêt pour Price : un retour à Tri-City avec sa formation junior de la Ligue junior de l'Ouest où il avait présenté un dossier de 12-7 avec une moyenne de buts alloués de 2,75 avant de se joindre à Équipe Canada.

Price n'est pas le seul espoir des Canadiens à quitter la Suède avec une médaille à son cou. Le défenseur Pavel Valentenko retourne dans son pays natal avec un souvenir de couleur argent après avoir aidé la Russie à atteindre la grande finale de la compétition. En six rencontres, l'arrière de 6 pieds 2 pouces a amassé trois points, dont un but contre son futur coéquipier en finale.

Par ailleurs, même s'il ne revient pas à Chicoutimi avec une médaille au cou, Juraj Mikus pourra néanmoins se vanter d'avoir terminé au premier rang des francs-tireurs de la compétition. En six rencontres avec la Slovaquie, le troisième choix des Canadiens en 2005 a touché le fond du filet à cinq reprises en plus d'ajouter une mention d'aide. Son doublé lors du dernier match contre la Biélorussie a largement contribué à ce que la Slovaquie prenne le huitième et ultime rang permettant à son pays natal de demeurer dans le pool A.

Malheureusement pour Sergei Kostitsyn, il ne peut en dire autant. Malgré une récolte de cinq points, un sommet pour sa formation, Kostitsyn n'a pu répéter la magie de 2006 qui avait permis à la Biélorussie de rejoindre le « groupe des 10 » dans le pool A. En raison des deux défaites subies lors de la ronde de relégation, la Biélorussie évoluera dans le pool B en 2008 alors que les meilleurs joueurs d'âge junior au monde auront rendez-vous en République tchèque. 

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com