Le Tricolore s'incline devant les Bruins

samedi, 23.12.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Le Tricolore s\'incline devant les Bruins
Montréal encaisse un premier revers en six matchs


Michael Ryder est parvenu à tromper la vigilance de Tim Thomas au deuxième vingt pour amasser son premier but en carrrière en désavantage numérique.

BOSTON -- Le Canadien a vu sa séquence victorieuse prendre fin à cinq matchs, samedi, au TD Banknorth Garden. Les Bruins de Boston ont marqué deux fois en troisième période pour l'emporter 4-2 devant une salle comble de 17 565 spectateurs.

Après avoir livré une bonne première période, au terme de laquelle il tirait de l'arrière 2-1, le Tricolore (21-9-5) a offert une performance en demi-teinte, en ne mettant à l'épreuve le gardien Tim Thomas que 11 fois au cours des 40 dernières minutes de jeu.

Le défenseur Milan Jurcina a rompu l'égalité, à 6:11. Cristobal Huet n'a pu étendre la jambière gauche à temps afin de stopper sa frappe basse.

Stanislav Chistov a doublé l'avance des siens à 7:22 au terme d'une belle maneouvre individuelle. Chistov a contourné le défenseur Mike Komisarek avant de déjouer Huet, qui s'en voulait.

Huet a été confronté 31 lancers, au total. S'il n'y pouvait rien sur le but de Zdeno Chara, il aurait pu stopper le tir de Marco Sturm.

À l'autre bout, Thomas a effectué 20 arrêts. Seuls Komisarek et Michael Ryder ont trompé sa vigilance.

Chez les Bruins (18-13-2), Patrice Bergeron et Marc Savard ont prolongé leur série de matchs avec au moins un point à huit et à sept, respectivement. Bergeron a amassé une passe et Savard deux.

Un lancer, enfin

Thomas s'est mis en évidence dès le départ aux dépens de Mike Johnson et de Sergei Samsonov grâce à des gestes vifs de la mitaine.

Les Bruins ont ouvert le score à l'aide de leur premier lancer, à 8:29. C'était aussi leur premier tir en presque une période et demie parce qu'ils avaient été blanchis au cours du troisième tiers du match précédent.

La frappe de Chara a bifurqué sur le bâton de Francis Bouillon près de Huet.

Les hà´tes ont doublé leur avance, à 12:43, 10 secondes après le début de la pénalité de Tomas Plekanec. Sturm a complété la stratégie de Bergeron.

Le CH a rétréci l'écart à 16:06, le tir anodin de Komisarek étant dévié au passage par les deux défenseurs des Bruins.

Si Thomas a sauvé les meubles en première, on peut en dire autant de Huet en deuxième. Auteur de 13 arrêts, le Français en a réalisé trois de toute beauté dès le départ sur la même séquence contre Sturm, Bergeron et Glen Murray.

Le Tricolore a par la suite joué avec le feu. L'indiscipline d'Alex Kovalev aurait pu lui faire très mal. Le Russe a écopé trois pénalités mineures, incluant une d'inconduite parce qu'il a trop rouspété, comme il l'avait fait au cours du premier match à Boston, le 26 octobre. Ce soir-là , Kovalev avait même vu sa soirée de travail être écourtée.

Non seulement le Canadien a tenu le coup en infériorité, il y est allé d'un 11e but dans une situation semblable cette saison. Ryder a concrétisé la superbe passe de Saku Koivu, au terme d'une descente en surnombre. Koivu a détalé de sa zone à la suite d'un arrêt de routine de Huet, qui a été crédité d'une passe.

 

Canadiens @ Bruins 

300K | 700K