Une cinquième victoire d'affilée pour les Canadiens

jeudi, 21.12.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Une cinqui\u00E8me victoire d\'affil\u00E9e pour les Canadiens
Montréal ajoute un point au classement pour une huitième rencontre consécutive


David Aebischer a franchi un plateau important en signant sa 100e victoire en carrière, jeudi contre les Flyers.

MONTRÉAL (PC) -- Le Tricolore s'est tourné une nouvelle fois vers ses unités spécialisées pour inscrire une victoire. Le Tricolore a marqué deux buts en supériorité numérique et un autre en infériorité numérique pour disposer des Flyers de Philadelphie 4-2, jeudi soir, au Centre Bell.

La victoire était la cinquième d'affilée du Canadien, un sommet cette saison.

«On arrive à gagner même lorsqu'on ne joue pas notre meilleur hockey, a noté Saku Koivu. L'attaque à cinq nous a encore dépannés. Faudra maintenant mieux jouer à cinq contre cinq.»

Guillaume Latendresse (8e), Craig Rivet (4e), Mike Johnson (7e) et Chris Higgins (11e) ont réussi les buts du bleu-blanc-rouge.

Mike Knuble et Jeff Carter sont parvenus à déjouer David Aebischer, chaque fois en avantage numérique.

«L'équipe joue avec confiance, a dit Higgins. On a le sentiment de pouvoir l'emporter, peu importe l'adversaire.»

Le match a été disputé devant 21 273 spectateurs. Il s'agissait d'une 77e salle comble de suite.

Le diable...

Les Flyers sont l'une des équipes les plus punies de la ligue. En première période, ils ont péché par indiscipline, les arbitres leur imposant six pénalités mineures. Autrement dit, ils ont tenté le diable puisque le Canadien possède la meilleure attaque à cinq du circuit.

C'est donc sans surprise si Latendresse et Rivet ont marqué en supériorité numérique. Latendresse a même profité d'une attaque à cinq contre trois pour glisser le disque sous Antero Niittymaki. Sergei Samsonov avait bien travaillé pour déstabiliser la défense des Flyers. Rivet a suivi 69 secondes plus tard d'un tir de près.

Les Flyers ont également pu lancer leur attaque massive. Ils ont même bénéficié d'un avantage de deux joueurs pendant près d'une minute. Mais Aebischer, Mike Komisarek, Andrei Markov et Saku Koivu ont été impeccables.

Les visiteurs ont aussi profité d'un tir de pénalité quand Francis Bouillon a légèrement accroché R.J. Umberger. Aebischer a bien réagi à la feinte de son rival.

«Il avait beaucoup de vitesse mais j'ai bien vu ses intentions. Il m'aurait peut-être battu avec un tir parfait», a commenté Aebischer qui a enregistré la 100e victoire de sa carrière.

Les Flyers ont percé la muraille du Canadien en deuxième au moment où Alexander Perezhogin était au banc des pénaltés. Knuble a saisi un retour pour inscrire son 14e but de la saison.

Johnson a redonné une avance de deux buts alors que le Canadien était à court d'un joueur. Il a complété une belle passe de Markov.

Les Flyers ont quand même profité de l'absence d'Alex Kovalev pour réduire l'écart à 19:30. Une maladresse de Rivet a permis à Carter de trouver le fond du filet.

Garth Murray était de retour dans la formation à la suite du renvoi de Maxim Lapierre à Hamilton. Murray s'est fait remarquer en livrant un furieux combat à Ben Eager. Le public a apprécié.

Higgins a concrétisé la victoire en troisième d'un tir précis. Koivu lui a fait une passe lumineuse d'une ligne bleue à l'autre pour le libérer.

Canadiens vs Flyers 

300K | 700K< body>