Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Higgins près d'un retour, Souray rien de sérieux

mercredi, 13.12.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Higgins pr\u00E8s d\'un retour, Souray rien de s\u00E9rieux
Les blessés des Canadiens ont hâte de revenir au jeu


Sheldon Souray et Christopher Higgins occupent respectivement le premier et le troisième rang des marqueurs chez les Canadiens cette saison.

MONTRÉAL - L'alignement des Canadiens est sur le point d'obtenir du renfort en attaque avec le franc-tireur Sheldon Souray qui ne devrait pas être tenu très longuement à l'écart du jeu et Christopher Higgins qui est à la porte d'effectuer un retour.

Sur la touche depuis qu'il s'est blessé à la cheville gauche contre les Devils le 4 novembre dernier, les 17 dernières ont paru comme une éternité Higgins. L'attaquant de 23 ans connaissait tout un début de saison, avec huit buts et 13 points en 13 rencontres, avant de tomber au combat.

« Je suis impatient de revenir au jeu, c'est certain », a indiqué Higgins. « Les cinq dernières semaines et demie ont été difficiles. Je me suis senti très bien aujourd'hui [mercredi] à l'entraînement et je me sens mieux de jour en jour. Il n'y a pu eu d'enflure et j'ai fait des progrès lors des dernières semaines. »

Malgré qu'il désire réintégrer l'alignement le plus tà´t possible, Higgins sait que la décision finale ne lui appartient pas.

« C'est dans les mains du personnel médical  à ce stade-ci », a ajouté Higgins. « Je leur ai fait part que je me sentais prêt, mais ce n'est pas moi qui déciderai en bout de ligne. »

Heureusement pour Souray, c'est son poignet droit qui a encaissé le coup samedi contre les Sabres et non le gauche, celui qu'il s'est fait opéré à cinq reprises il y a quelques saisons.

« Je me suis senti beaucoup mieux après avoir obtenu les résultats des tests de résonance magnétique qu'après la rencontre de samedi », a admis Souray. « Lorsque vous avez éprouvé les difficultés que j'ai eues avec mon autre poignet, vous vous préparez au pire. C'était un soulagement de savoir que ce n'était rien de sérieux. »

Souray espère qu'il ne ratera pas énormément d'action.

« Je me sens mieux qu'hier et que la journée précédente », a renchéri Souray. « Ça s'améliore. Si nous étions en avril, je serais en mesure de jouer, mais à ce moment-ci du calendrier, il est préférable de ne pas prendre de risque. D'avoir notre profondeur à la ligne bleue aide également. »

N'ayant pas enfilé l'uniforme mardi contre les Bruins, Steve Bégin continue de soigner ce que son entraîneur-chef Guy Carbonneau appelle gentiment « une blessure au milieu du corps ». Le cas de Bégin est réévalué quotidiennement.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com