Quelle léthargie?

mardi, 12.12.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Quelle l\u00E9thargie?
Samsonov inscrit deux buts dans la victoire


Sergei Samsonov a inscrit son deuxième doublé de la campagne, mardi contre les Bruins.

MONTRÉAL -  Il ne suffit parfois que d'un seul but pour faire toute la différence, imaginez deux. En enfilant ses cinquième et sixième filets de la saison mardi contre les Bruins, Sergei Samsonov se retrouve maintenant avec une tonne en moins sur les épaules.

Dans un gain de 4-3 des Canadiens contre les Bruins mardi au Centre Bell, Samsonov a touché le fond du filet pour la première fois depuis le 28 octobre dernier alors qu'il avait enfilé un doublé contre les Leafs.

À mi-chemin au deuxième vingt, Samsonov a saisi son propre retour de lancer pour tromper la vigilance de Hannu Toivonen et, du même coup, lâcher un grand soupir de soulagement.

« Je suis soulagé, c'est sà»r », a confié Samsonov. « C'est le genre de chose qui te trotte tout le temps dans la tête, un poids que tu portes tous les jours en te présentant à l'aréna. »

Samsonov a ainsi mis fin à une séquence de 19 matchs sans marquer, sa plus longue séquence du genre depuis la campagne 2003-2004. Alors qu'il portait les couleurs des Bruins, le marchand de vitesse russe n'avait pas délié les cordages durant 11 matchs de suite entre le 11 novembre et le 4 décembre 2003.

« C'est certain que c'était une période frustrante », a admis Samsonov. « Tu te mets à douter. Tu essaies de trouver des solutions. En bout de ligne, la seule chose que tu puisses faire, c'est de travailler fort afin de sortir de cette léthargie. Il suffit de ne pas baisser les bras. »

L'ailier gauche de 28 ans n'a cessé de bourdonner autour de filet de son ancienne équipe. Il a notamment effectué sept lancers au but, un sommet personnel cette saison, dont six lors du seul deuxième engagement. De plus, il a préparé plusieurs bonnes occasions pour ses coéquipiers, dont Maxim Lapierre qui avait son premier but en carrière au bout de son bâton.

« Je crois que Sergei a disputé ce soir [mardi] son meilleur match de la saison et pas en raison qu'il a marqué deux buts », a expliqué le pilote du Tricolore Guy Carbonneau qui a envoyé l'attaquant russe dans la mêlée pour un total de 17 minutes et 15 secondes. « Il s'est impliqué dans tous les aspects du match. Le premier but en est un bon exemple. Il a bien travaillé dans le haut de la zone, a déjoué quelques joueurs et a récupéré son propre retour de lancer. Le deuxième but aussi a été inscrit de cette façon. »

Carbonneau avait prà´né la patience quant à la très publicisée léthargie du numéro 15, mais l'entraîneur-chef des Canadiens n'avait perdu la foi en la recrue de l'année dans la LNH en 1998.

« Il n'y a pas de secrets », a ajouté Carbonneau. « À moins d'avoir un lancer comme Sheldon, les buts s'inscrivent à cinq ou 10 pieds du filet. »

Les adversaires qui voudront empêcher Samsonov de faire cela devront tout d'abord l'attraper.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

Bruins 3 Canadiens 4 

300K | 700K