Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Le chiffre 7 ne porte pas chance au Tricolore

lundi, 04.12.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Un premier revers en sept matchs contre les Bruins


Malgré leurs efforts, les Canadiens ont encaissé un premier revers en sept matchs contre les Bruins, lundi au Centre Bell.

MONTRÉAL -  Cela ne pouvait pas durer éternellement. Après avoir eu le numéro des Bruins dernièrement, les Canadiens n'ont pu empêcher leurs rivaux de longue date de quitter le Centre Bell avec la victoire.

Avant d'encaisser un revers de 6-5 contre les Bruins lundi soir, les Canadiens n'avaient pas connu la défaite contre leurs adversaires du Massachusetts au cours des six derniers matchs, soit depuis une défaite de 3-1 à Boston, le 2 février 2006.

« Nous savions qu'ils allaient connaître un bon début de match et c'est ce qu'ils ont fait », a expliqué Michael Ryder, qui a marqué son septième but de la saison pour réduire l'écart à 4-2 et donner le ton à la poussée des Canadiens, mais ce ne fut pas suffisant. « Les Bruins élèvent toujours leur jeu d'un cran lorsqu'ils nous affrontent et ce soir [lundi] n'a pas fait exception. »

La dernière fois que les Canadiens avaient remporté sept rencontres de suite contre les Bruins était lors de la saison 1988-1989. Cette année-là , la victoire numéro 7 avait été la courtoisie de Guy Carbonneau et Bob Gainey qui avaient aidé le Tricolore, dans son château fort coin Atwater et Sainte-Catherine, à signer un gain de 5-2 contre Raymond Bourque et les Bruins.

Après vu passé tout près de laisser filer une avance de 4-1, le gardien des Bruins Tim Thomas avait une explication scientifique pour expliquer la victoire des siens.

« Je n'étais certainement pas heureux de les voir revenir de l'arrière aujourd'hui», a confié Tim Thomas, auteur de 34 arrêts dans la victoire des Bruins. « Mon objectif initial était de fermer la porte, de les empêcher d'égaler la marque et de filer vers la victoire. Je suppose que les fantà´mes du Garden [de Boston] nous ont aidés à gagner comme les fantà´mes du Forum semblent les avoir aidés à surmonter le déficit et niveler le pointage. »

Les Bruins avaient également eu besoin de leurs fantà´mes pour mettre un terme à la plus lonque séquence des Canadiens sans défaite à vie contre la formation bostonnaise, il y a 24 ans jour pour jour, le 4 décembre 1982. Le Tricolore ayant surclassé les Bruins pendant 13 rencontres au préalable, présentant un dossier de 11 victoires et deux verdicts nuls, Boston  avait finalement eu le meilleur contre Montréal au compte de 6-4 au Forum de Montréal.

Incidemment, trois des principaux acteurs de cette victoire des Bruins de même que l'entraîneur-chef de l'équipe à l'époque étaient présents à la rencontre. Invités à prendre part à la cérémonie d'avant-match soulignant la rivalité Canadiens-Bruins en ce jour du 97e anniversaire du Club de hockey Canadien, Raymond Bourque, Rick Middleton et Wayne Cashman avaient permis à la troupe de Gerry Cheevers de mettre un terme à cette série noire qui perdurait depuis le 6 décembre 1980.

Les Canadiens tenteront dès mardi prochain de se remettre à la tâche alors que les Bruins seront de nouveau les visiteurs au Centre Bell. Et les fantà´mes du Garden ne sont pas invités.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

Bruins 6 Canadiens 5 

300K | 700K