Le Tricolore s'incline au terme d'un match fou

lundi, 04.12.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Montréal efface un déficit de trois buts en troisième période


Guillaume Latendresse et Michael Ryder ont tous deux délié les cordages dans la défaite contre les Bruins, lundi au Centre Bell.

MONTRÉAL (PC) -- Malgré une poussée de quatre buts au troisième vingt, le Tricolore est néanmoins tombé à court d'un but face aux Bruins de Boston, s'inclinant 6-5, lundi, devant 21 273 spectateurs au Centre Bell.

Le deuxième but de la troisième période du défenseur Brad Stuart s'est avéré celui de la victoire. Stuart a déjoué David Aebischer d'une frappe de la ligne bleue, à 1:47 de la fin. Quelques instants auparavant, ce même Stuart a fait tomber Michael Ryder, un geste qui est resté impuni.

«On va être les bons gars, on ne dira rien, a commenté l'entraîneur Guy Carbonneau, qui a préféré tourner la langue sept fois au lieu de blâmer les arbitres. Ils (les arbitres) ont toujours réponse à tout, de toute façon. On n'a pas appelé de punition, on s'est fait scorer. C'est tout.»

Aebischer a remplacé Huet à la 23e minute du match, après que le Français eut cédé quatre fois devant 16 lancers des Bruins.

«Cristobal est humain, a dit le défenseur Mathieu Dandenault. Il a sauvé les meubles pour nous depuis le début de la saison. On aurait voulu en gagner une pour lui ce soir. On est revenu à 5-5, mais les Bruins ont eu le dernier mot.»

Sheldon Souray avait ramené les équipes à la case départ, à 12:47 du troisième vingt. Souray a obtenu son 10e au cours d'une supériorité numérique.

Guillaume Latendresse, Ryder, Mike Johnson et Alexander Perezhogin ont été les autres buteurs du CH (15-8-3), qui ont eu l'avantage 39-30 dans la colonne des lancers.

Glen Murray, avec son 14e, Marco Sturm, Shean Donovan et Wayne Primeau ont complété le score du cà´té des Bruins (13-10-2). Marc Savard a récolté trois aides.

Bizarre première

Quel premier tiers bizarre! Le Canadien a largement eu le meilleur pendant sa majeure partie, mais les Bruins menaient à sa fin. Le vent a radicalement changé de cà´té, à la 17e minute, après le but de Murray. Sturm a fait 2-1 après s'être faufilé entre les défenseurs Andrei Markov et Mike Komisarek, à 18:15.

Aurapavant, le CH a multiplié les chances ratées, incapable également de profiter du fait que le défenseur étoile Zdeno Chara avait les pieds dans la même bottine.

À un moment donné, c'était 10-2 dans les occasions de marquer. Mais seul Latendresse avait déjoué Tim Thomas à l'aide d'une frappe au terme d'une descente en surnombre. Un tir que le gardien aurait voulu revoir.

À l'autre bout, Huet a mal paru sur le filet de Murray, qui a marqué de derrière lui. Ce but a semblé faire perdre sa concentration au Français.

Aebischer en renfort

Les Bruins en ont profité pour gonfler leur avance à trois buts, tà´t en deuxième période.

Francis Bouillon a commis un revirement qui a mené à la réussite de Donovan. Savard a intercepté la passe molle du défenseur, en entrée de zone.

À 3:12, Primeau a mis fin à la soirée de travail de Huet, le faisant mal paraître en situation d'infériorité numérique.

L'entrée en scène d'Aebischer a stoppé l'hémorragie. Ryder a amorcé la remontée en avantage numérique, à 4:37.

Le troisième trio a pris les choses en main vers la fin. Johnson y est allé de son premier en 10 matchs, avant que Perezhogin ne crée l'égalité avec 39 secondes à écouler.

Canadiens vs Bruins 

300K | 700K