Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

L'énigme du deuxième vingt

samedi, 25.11.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


L\'\u00E9nigme du deuxi\u00E8me vingt
La période médiane hante de nouveau les Canadiens

Malgré leurs efforts, les Canadiens n'ont pas encore trouvé la solution à leur difficulté en deuxième période.

MONTRÉAL -  Incapables de recréer la même magie en troisième période qui sert l'équipe si bien depuis le début de la saison, dont un gain 24 heures plus tà´t à Buffalo, les Canadiens ont dà» s'avouer vaincus devant leur seul véritable ennemi cette saison : la deuxième période.

Après un match où la formation montréalaise a totalement contrà´lé le jeu en première période et a livré une chaude lutte au dernier vingt, entrecoupé par une performance décevante lors de la période médiane, l'entraîneur-chef des Canadiens Guy Carbonneau se grattait la tête après que les siens eurent baissé pavillon 4-2 aux mains des Flyers.

« Nous avons eu environ dix chances de marquer en première puis nous sommes revenus en force en troisième période », a indiqué Carbonneau. « Nous avons passé près d'égaler la marque encore une fois.  Mais, comme nos gardiens, les gardiens des équipes adverses  aussi sont payés pour effectuer des arrêts.»

L'un des principaux acteurs de la victoire émotive vendredi soir à Buffalo, le capitaine Saku Koivu  ne demande rien de plus que de trouver l'antidote pour remédier aux difficultés des Canadiens en deuxième période.

« Cela arrive trop souvent », a avoué Koivu, qui a enregistré un but contre Philadelphie après avoir amassé deux points contre les Sabres la veille. « Nous avons continuellement de  bonnes premières périodes. Puis, on dirait qu'on s'éloigne de notre plan de match en faisant trop de fantaisies en deuxième période. Nous devons trouver un moyen d'être plus constants. »

Bien que les Canadiens n'aient concédé que quatre buts de plus à ses adversaires depuis le début de la saison en deuxième période (19 contre 23), ils ont toutefois rarement eu le meilleur dans la colonne des tirs buts, étant désormais surclassé 256-207 après avoir accordé 15 tirs des 26 tirs aux Flyers au deuxième engagement.

Tout un contraste en comparaison avec le dernier vingt où les hommes de Guy Carbonneau se montrent sous un tout autre jour. Depuis le début de la saison, ils ont dominé outrageusement leurs adversaires au chapitre des buts 29 contre 16 buts. La preuve est dans le pouding ; Montréal présente l'un des meilleurs dossiers du circuit lorsqu'il tire de l'arrière après 40 minutes  de jeu grâce à un dossier de 3-5-2, dont le gain de veille contre les meneurs de la Conférence de l'Est, les Sabres de Buffalo.

« Nous devons trouver une solution pour la deuxième période », a conclu Carbonneau. « Il y a encore eu un relâchement en deuxième période aujourd'hui [samedi] contre les Flyers. On ne peut espérer toujours effectuer des retours. Ceux qui ont des solutions peuvent me les faire parvenir par courrier. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com
 

Flyers 4 Canadiens 2 

300K | 700K