Le Tricolore remonte les Leafs mais perd en fusillade

samedi, 28.10.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles


David Aebischer n'a pas chà´mé contre les Leafs samedi, faisant face à  51 tirs lors des 65 premières minutes de jeu en plus de sept autres tirs en fusillade.

MONTRÉAL (PC) -- Dominé durant la majeure partie de la rencontre, le Tricolore a effectué une belle remontée en troisième période pour créer l'égalité avant de perdre 5-4 aux tirs de barrage face aux Maple Leafs de Toronto, samedi soir, au Centre Bell.

En fusillade, Kyle Wellwood a tranché le débat au septième tour.

Sergei Samsonov, son deuxième du match, et Sheldon Souray avaient permis au Tricolore de remonter les Leafs en troisième.

Alexander Perezhogin a inscrit l'autre filet du Canadien. Alex Kovalev a récolté trois aides.

Chez les Leafs, le défenseur Tomas Kaberle a animé l'attaque. Il a réussi trois buts en plus de se faire complice de celui d'Alexei Ponikarovsky.

Les Leafs, qui venaient de subir trois défaites, ont largement dominé la rencontre comme l'indique le nombre de tirs au but (51-22). David Aebischer a livré un grand match.

«On a été extrêmement chanceux. Je suis content du point au classement mais je ne suis pas content de notre performance du début à la fin, a commenté Guy Carbonneau.

«On en parlait pourtant depuis deux jours que les Maple Leafs arriveraient ici pour jouer. C'est difficile à accepter, à expliquer. On n'a tout simplement pas travaillé.

C'est ce qui explique le nombre de lancers (51-22), a-t-il ajouté.

«Sans Aebischer, on aurait été loin du point», a conclu l'entraîneur.

De la confusion

Le Canadien a disputé une première période difficile au cours de laquelle les visiteurs ont pu s'offrir une avance de 3-1. La vedette de l'engagement a été Kaberle, auteur de deux buts. Le Tchèque s'est également fait complice du filet de Ponikarovsky enregistré en supériorité numérique. Saku Koivu était alors au banc des pénalités pour avoir cinglé. Le capitaine du Tricolore avait répliqué à un coup de coude impuni de Michael Peca. Les Leafs ont profité de beaucoup de confusion du Canadien dans sa zone pour inscrire deux de leurs trois buts.

Samsonov a réussi le filet du Tricolore, le Russe complétant une belle passe de Mark Streit.

La deuxième période n'a pas été plus facile pour la troupe de Guy Carbonneau. Le Canadien a été embouteillé de longs moments dans son territoire, surtout lorsque le trio de Sundin était sur la patinoire. Heureusement pour le Canadien, David Aebischer a fait des prodiges devant son filet.

Seul un jeu spectaculaire pouvait tirer le Canadien de sa torpeur. Ce jeu, il est venu de Perezhogin qui a marqué à la suite d'un sprint irrésistible. Perezhogin s'est moqué du défenseur Ian White avant de glisser la rondelle derrière Jean-Sébastien Aubin.

La joie du public a été toutefois de courte durée. Kaberle, encore lui, a inscrit le quatrième but des Leafs lorsqu'Aebischer a involontairement ramené la rondelle dans son but.

En fin de période, Aubin a joué de chance quand Chris Higgins a dirigé une passe de Mike Johnson sur le poteau extérieur. Koivu a levé les bras au ciel, convaincu que la rondelle se dirigeait dans le filet.

En troisième, Samsonov a redonné espoir aux partisans en inscrivant son second but du match. Il a habilement repris une rondelle qui venait de la clàture. Puis Souray y est allé d'un puissant tir pour créer l'égalité.

Canadiens vs Maple Leafs 

300K | 700K