Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Les Canadiens s'inclinent en fusillade

samedi, 14.10.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Les Canadiens s\'inclinent en fusillade
Montréal récolte un point pour un quatrième match de suite

Malgré leurs effrots, Radek Bonk et Mike Johnson n'ont pu déjouer Ray Emery, samedi contre les Sénateurs.

MONTRÉAL (PC)  -- Le Tricolore a comblé ses partisans à moitié à l'occasion de son match d'ouverture au Centre Bell, samedi, en allant chercher un point dans la défaite de 3-2 que les Sénateurs d'Ottawa lui ont infligée en fusillade.

Les Sénateurs ont enlevé les honneurs de la séance des tirs de barrage 2-0, Antoine Vermette et Mike Fisher trompant la vigilance du gardien Cristobal Huet.

L'entraîneur Bryan Murray a envoyé un message clair aux vedettes de l'équipe, les Jason Spezza, Daniel Alfredsson et Dany Heatley, qui n'ont rien foutu de la soirée, en les laissant en plan. Dean McAmmond a été l'autre joueur utilisé.

Chez le Canadien (2-0-2), Chris Higgins, auteur d'un but en temps règlementaire, et Saku Koivu ont été frustrés par Ray Emery.

«J'avais pris des informations au sujet d'Alfredsson et de Spezza, a confié Huet, en admettant son étonnement. Ils (les Sénateurs) ont quand même fait appel à des gars de qualité. C'était finalement une bonne stratégie de leur part.»

L'entraîneur Guy Carbonneau a aussi dit avoir trouvé bizarre qu'on n'utilise pas les Alfredsson, Spezza et Heatley.

«Les Sénateurs éprouvent des problèmes. Peut-être est-ce une question de feeling ou encore l'entraîneur a voulu passer un message. Faudrait demander à Bryan Murray.»

Murray a expliqué que les trois joueurs qu'il a choisis l'avaient impressionné au cours des séances d'entraînement.

Quand on lui a demandé s'il avait envisagé d'utiliser son trio de vedettes, il a laissé tomber: «Ces trois-là n'allaient prendre part à la fusillade».

Les Sénateurs (2-3-0) ont du coup stoppé une série de trois revers encaissés à domicile.

Le nouveau venu du CH, Sergei Samsonov, s'était auparavant gagné des milliers d'admirateurs en réussissant le but égalisateur à 3:23 de la fin du dernier tiers. Le Russe a fait un grand demi cercle en zone ennemie avant de déjouer Emery d'un tir entre les jambières.

Denis Hamel et Chris Kelly ont été les autres marqueurs des gagnants.

Au total, Huet a été confronté à 27 lancers; Emery à 25.

Le Canadien a complété le match avec quatre défenseurs, Craig Rivet et Mathieu Dandenault ayant chacun été blessé à une jambe en l'espace de quelques minutes vers la fin de la troisième.

Echaufourrée

Les Sénateurs avaient pris les devants deux fois au cours du premier vingt, qui s'est conclu sur une échaufourrée. Le défenseur Andrej Meszaros n'a pas apprécié que Aaron Downey se rue sur lui au son de la sirène, et le bal a été lancé.

Downey a livré un furieux combat à Chris Neil pendant que Steve Bégin et Meszaros avaient maille à partir ensemble.

L'étincelle qui a provoqué l'incendie s'est produite tout juste auparavant, quand Mike Fisher s'en est pris à Saku Koivu.

Cà´té hockey, les joueurs de soutien des Sénateurs ont volé la vedette, en faisant mal paraître les défenseurs Sheldon Souray et Craig Rivet.

Hamel a marqué grâce à son acharnement, à 7:07, logeant le disque du revers entre le patin gauche de Huet et le poteau.

Higgins a créé l'égalité en infériorité numérique, à 11:24, à l'aide d'un tir des poignets haut du cà´té de la mitaine. Koivu a profité de la mollesse de Jason Spezza au centre de la patinoire.

À 13:49, Kelly a fait 2-1 en concrétisant la passe de Patrick Eaves.

La deuxième période a été nettement moins animée. Le Tricolore a péché à quelques reprises vers la fin, mais les visiteurs ont continué d'en arracher en supériorité numérique. Murray a utilisé les quatre lignes d'attaque afin de tenter de secouer la torpeur des siens (1-en-30) depuis le début de la campagne.

Canadiens vs Sénateurs 

300K| 700K