Le Tricolore s'incline en fusillade contre les Sabres

vendredi, 06.10.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Le Tricolore s\'incline en fusillade contre les Sabres
Koivu récolte trois points dans la défaite

Saku Koivu en a fait voir de toutes les couleurs aux Sabres, marquant deux buts en plus de récolter une mention d'aide dans la défaite.

BUFFALO (PC)--Le Canadien et les Sabres se sont livré tout un duel au HSBC Arena, vendredi. On se serait cru en février ou en mars, surtout pas en octobre, tant l'action a été effrénée du début jusqu'à la fin.

Les Sabres se sont finalement sauvés avec la victoire, acquise au compte de 5-4, au terme de la séance des tirs de barrage.

Thomas Vanek a fait bondir de leur siège les 18 690 spectateurs au HSBC Arena, en déjouant le gardien Cristobal Huet d'un tir des poignets haut du cà´té de la mitaine.

Maxim Afinogenov, qui avait fait mouche de la même façon quelques instants auparavant, avait envoyé le match en prolongation à 15 secondes de la fin d'une folle troisième période.

Le Canadien avait entrepris le dernier tiers fort d'une avance de deux buts. Il a fait 4-2 à la huitième minute, au moment où les Sabres péchaient par indiscipline. Mais les hà´tes n'ont jamais abandonné, comme c'était leur marque de commerce la saison dernière.

La défaite a relégué au second plan le brio du trio de Saku Koivu et de Huet, auteur de 33 arrêts. Son rival Ryan Miller a repoussé 23 lancers, en plus de frustrer Michael Ryder et Alex Kovalev en fusillade.

Quant à l'unité de Koivu, elle y est allée d'une récolte de huit points, le capitaine et Chris Higgins en récoltant trois chacun. Koivu a réussi deux buts, en plus d'ajouter une passe, Higgins et Ryder obtenant les autres. Higgins a de plus amassé deux aides, Ryder une.

Daniel Brière, Jason Pominville et Jiri Novotny ont été les autres marqueurs des Sabres. Vanek a amassé deux aides.

Bégin ébranlé

Le Canadien a patiné avec les Sabres dès le début. Difficile de croire que c'était son premier match de la saison.

Il a pris les devants en faisant payer son indiscipline à Andrew Peters. Le dur à cuire a ébranlé Steve Bégin d'un solide coup d'épaule, au moment où il n'était pas en possession de la rondelle.

Dès la remise au jeu, Ryder a déjoué Miller d'un lancer des poignets précis dans le haut du filet.

Les Sabres croyaient bien avoir créé l'égalité vers la fin de la période, mais le coup de sifflet hâtif de l'arbitre Kevin Pollock a privé Maxim Afinogenov d'un but.

Koivu se rachète

Le Tricolore a augmenté son avance de deux buts au cours du deuxième tiers, grâce surtout à son brio en infériorité numérique.

Les Sabres n'ont pu profiter d'une supériorité de deux joueurs pendant 1 :28. Koivu a écopé une pénalité de quatre minutes pour bâton élevé, au moment où Sheldon Souray était au banc des pénalités. À son retour sur la glace, Koivu a marqué à 18 :04, portant le score à 3-1.

 

Canadiens @ Sabres 300k | 700k