Une nouvelle recrue en ville

vendredi, 29.09.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Une nouvelle recrue en ville
Latendresse prêt à entamer sa première saison dans la LNH

Latendresse a inscrit trois buts et deux passes en six rencontres lors du calendrier préparatoire.

MONTRÉAL - Douze mois après avoir fait sensation au camp d'entraînement en 2005, Guillaume Latendresse a réussi à se tailler un poste avec les Canadiens et il peut désormais prendre place confortablement à son casier dans le vestiaire au Centre Bell.

Les partisans, par le biais des lignes ouvertes et les babillards, ont affiché leurs couleurs, démontrant qu'ils voulaient que l'attaquant de 19 ans demeure à Montréal. Leur souhait est devenu réalité alors que Latendresse est à Montréal pour y rester après qu'il a eut paraphé un contrat de trois ans ce vendredi; un soulagement pour Latendresse et son entraîneur.

« Chaque match qu'il a disputé, il a fourni un effort constant », a expliqué Guy Carbonneau. « Il n'a pas connu de mauvais matchs. Les partisans voulaient qu'il fasse sa place plus que les autres. Sous la pression, il a bien performé et il a mérité pleinement ce qui lui arrive aujourd'hui. C'est l'unique raison pourquoi il est encore ici. »

Latendresse a appris la nouvelle de son père Alain après la rencontre contre les Sénateurs à Ottawa jeudi et il éprouvait encore de la difficulté à croire qu'il allait évoluer dans la LNH.

« Je peux toutefois dire que j'ai très bien dormi et que je vais encore mieux dormir ce soir », a esquissé Latendresse. « J'avais deux rêves quand j'étais jeune : le premier était de jouer dans la Ligue nationale et le deuxième était de jouer avec les Canadiens. C'est extraordinaire de pouvoir réaliser les deux en même temps. »

Les regards seront nombreux à épier les moindres gestes de la recrue du Tricolore.

« Je ne vois pas ça comme de la pression », a renchéri Latendresse. « Au contraire, ça me donne de l'adrénaline. Je me suis dit au début du camp que si je travaillais fort, les choses allaient suivre. C'est ce qui est arrivé. »

Mike Ribeiro a été le dernier joueur de 19 ans chez les Canadiens à percer l'alignement pour débuter une nouvelle campagne. Maintenant âgé de 26 ans, Ribeiro a bien hâte de voir comment Latendresse s'adaptera à la LNH.

« Physiquement je crois qu'il est davantage prêt que je l'étais », a expliqué Ribeiro qui faisait osciller la balance à 156 livres à l'époque contrairement à 229 pour le numéro 84. «  C'est peut-être la différence entre retourner dans le junior et rester ici toute la saison. Il ne faut pas surtout qu'il se décourage s'il ne marque pas à ses deux ou trois premiers matchs. On va s'assurer de l'encourager et de le supporter. »

Saku Koivu se réjouit également de la venue de Latendresse dans l'alignement.

« Nous sommes une équipe reconnue pour notre vitesse et nous n'avons pas beaucoup de joueurs avec un gabarit imposant à l'avant", a expliqué Saku Koivu. « Cela fait du bien d'ajouter du poids à notre alignement. Il a un potentiel énorme et il crée vraiment des étincelles ici. »

Le capitaine des Canadiens avait également quelques judicieux conseils pour le jeune attaquant.

« Je lui dirais de ne rien brusquer, car la saison est longue », a ajouté Koivu qui a fait ses débuts avec les Canadiens en 1995-1996 alors qu'il était âgé de 20 ans. « C'est une grosse étape pour lui à franchir et les attentes sont élevées, mais il n'a qu'à être lui-même et tout ira bien. »

Questionné à savoir comment il célébrerait la grande nouvelle, Latendresse a offert une réponse qui fera certainement sourire son entraîneur.

« Rien de spécial, car j'ai un match demain [samedi] », a lancé Latendresse.

Et grâce à un autre brillant camp d'entraînement, il y en aura 82 autres à compter du 6 octobre prochain.

VIDÉO
- Latendresse réalise ses rêves 300k | 700k
- Latendresse sur ses objectifs 300k | 700k

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com