Les jeunes brouillent les cartes

mardi, 26.09.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Au tour de Perezhogin et Kostitsyn de s'imposer

À la lumière de la rencontre de mardi, Alexander Perezhogin et Andrei Kostitsyn n'ont pas dit leur dernier mot.

MONTRÉAL - Il y a certains maux de tête qui sont plus agréables que d'autres. Après les récentes performances des jeunes attaquants, la bouteille d'aspirine ne devrait toutefois pas traîner trop loin chez les Canadiens.

Après la soirée de trois points de Guillaume Latendresse lundi à Truro, ce fut au tour d'Alexander Perezhogin et d'Andrei Kostitsyn de mener la charge offensive du Tricolore mardi contre le Lightning avec un but et une passe chacun.

« J'avais dit au début du camp d'entraînement que nous aurions de la compétition à tous les postes », a lancé l'entraîneur-chef Guy Carbonneau. « C'est ce qui est arrivé. Pour le futur de notre équipe et de notre organisation, tu as besoin d'avoir de la compétition comme ça. Je pense que nous allons être une meilleure équipe pour cette raison. »

La compétition s'est certainement intensifiée au cours des derniers jours ; les jeunes loups mettant toutes les chances de leur cà´té pour amorcer la saison à Montréal.

« Lorsque j'ai découvert ce que l'entraîneur avait dit à mon sujet la semaine dernière, ce n'était pas facile à entendre », a admis Perezhogin. « Mais je crois qu'il a fait cela dans mon meilleur intérêt, non pour me rabaisser. »

Le message de Carbonneau au camp d'entraînement n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd alors que Perezhogin a sans aucun doute ajouté quelques arguments en sa faveur durant la rencontre contre le Lightning, marquant le filet décisif en prolongation en plus de se faire complice de celui de Kostitsyn.

« Même l'an passé, [Carbonneau] a toujours été bon à mon endroit et nous nous entendions bien », a indiqué Perezhogin. « J'attendais que ma chance vienne pour prouver ce que j'étais capable de faire et cette chance, c'était ce soir [mardi]. »

Si Perezhogin a fait belle impression, son voisin de casier dans le vestiaire, Kostitsyn s'est également bien tiré d'affaire à la droite de Saku Koivu.

« Je crois que les jeunes joueurs rendront la tâche difficile à l'entraîneur pour effectuer les dernières coupures », a avoué Koivu. « Il y a plusieurs joueurs qui démontrent beaucoup de potentiel. Mais, s'ils ne percent pas l'alignement en début de saison, ils seront certainement rappelés. C'est énorme pour notre équipe d'avoir cette profondeur, d'avoir autant de joueurs qui peuvent évoluer à ce niveau. »

Si la mission des jeunes joueurs étaient de brouiller les cartes, ils peuvent dire mission accomplie alors que la formation qui débutera la saison le 6 octobre à Buffalo ne devrait pas être connue avant la fin des matchs préparatoires.

 « Il y aura des coupures demain (mercredi), a annoncé Carbonneau. « Mais je dirais que l'équipe sera connue dimanche seulement. Il nous reste encore deux matchs pour prendre des décisions. On veut garder quelques joueurs d'extra, un défenseur et un attaquant, peut-être deux. Pour les instants, les décisions sont dans le broyeur.»

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com