Un premier tour de piste pour Samsonov

mercredi, 20.09.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Un premier tour de piste pour Samsonov
L'ancien des Bruins n'a pas été oublié à Boston

À son premier match avec les Canadiens, Sergei Samsonov a passé près de 20 minutes sur la patinoire.

MONTRÉAL - Comme sept de ses coéquipiers qui disputaient leur tout premier match dans l'uniforme du Tricolore, Sergei Samsonov avait toutes les raisons au monde d'avoir des papillons dans l'estomac, dans le pire des cas au moins deux.

De un, il faisait face à l'équipe avec qui il a passé presque la totalité de sa carrière, les Bruins, et de deux, il disputait son premier match devant ses nouveaux partisans qui attendaient impatiemment de le voir à l'œuvre une première fois depuis l'annonce de la signature de son contrat en tant que joueur autonome le 12 juillet dernier.

Pour son baptême de feu au Centre Bell, Samsonov a été jumelé à Mike Ribeiro et Alex Kovalev. Le nouveau numéro 15 des Canadiens a passé près de 20 minutes sur la glace, obtenant un tir au but. Il s'est alors fait voler le filet égalisateur par Brian Finley alors qu'il restait un peu plus de 10 secondes à écouler au troisième engagement.

« Il y a toujours place à amélioration, mais je me sentais bien », a indiqué Samsonov. « C'était un premier match en plusieurs mois pour Alex, Mike et moi, nous aurons probablement besoin de deux ou trois autres matchs pour nous mettre complètement en marche. »

Ribeiro abondait dans le même sens que son nouvel ailier gauche.

« Pour une première fois, on a bien circulé la rondelle et on a quand même eu de bonnes chances de marquer », a souligné le joueur de centre de 26 ans. « Je suis certain qu'on va développer une complicité. Sergei et Alex ont tellement de talent, ça ne peut faire autrement que de fonctionner. »

Glen Murray va s'ennuyer de ces scènes avec le nouvel ailier des Canadiens.

Dans le vestiaire adverse, l'ex-complice de Samsonov, Glen Murray, a été aux premières loges au cours des dernières années pour appuyer les dires de Ribeiro.

« Ce fut très agréable de jouer avec Sergei. Il créait toujours des ouvertures sur la glace lorsque j'ai joué sur le même trio avec lui », s'est souvenu Murray qui a passé un peu plus de quatre saisons avec Samsonov à Boston, le tout commençant en 2001-2002 lorsque Murray et Samsonov ont terminé 1 et 2 dans la colonne des pointeurs chez les Bruins. «  Il n'est peut-être pas le joueur le plus imposant, mais il est définitivement solide sur ses patins et difficile à bousculer. Ses jambes sont comme des troncs d'arbre et il trouve toujours le moyen de se faufiler. »

Malgré qu'il s'est réjoui de l'arrivée de Zedno Chara et de Marc Savard chez les Bruins via le marché des joueurs autonomes, l'attaquant de puissance des Bruins était néanmoins déçu de voir le diminutif ailier russe quitter Beantown.

« Il est vraiment un bon gars et un coéquipier du tonnerre », a renchéri Murray. « C'était triste de le voir partir, mais je crois que le changement de décor sera bon pour lui. « Je vois déjà Sergei et Alex Kovalev faire des étincelles et les partisans de Montréal vont adorer les voir évoluer ensemble. »

Le directeur-gérant des Canadiens Bob Gainey a sans doute eu la même intuition plus tà´t cet été.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com