Les Canadiens s'inclinent contre les Bruins

mardi, 19.09.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Les Canadiens s\'inclinent contre les Bruins
Koivu passe avec succès le premier test en situation de match

En plus de toucher le fond du filet, Guillaume Latendresse a donné quelques bons coups d'épaule.

MONTRÉAL (PC) -Le Tricolore s'est incliné 5-2 face aux Bruins de Boston à sa première rencontre pré-saison. On retiendra toutefois surtout que le capitaine Saku Koivu a passé avec succès le premier test en situation de match.

De toute évidence, le pronostic de guérison de la blessure à l'oeil gauche que le Finlandais a subie, le printemps dernier, est excellent. En aucun moment, on a eu le sentiment qu'il a été affecté par des problèmes de vision.

«Tout s'est bien passé, a affirmé Koivu. C'est sà»r que ça va prendre encore du temps avant que je sois parfaitement à l'aise. J'ai dà» baisser les yeux quelques fois afin d'apercevoir la rondelle à mes pieds, mais ce n'est rien de sérieux. C'est davantage psychologique que d'autre chose, et j'espère qu'on va arrêter d'en parler.»

Et Guillaume Latendresse? Le jeune s'est impliqué physiquement, tout en faisant revivre la frénésie de l'an dernier. Les cris n'ont pas été soutenus, n'empêche que les 20 265 spectateurs présents au Centre Bell ont scandé «Gui! Gui! Gui!» quand il a déjoué le gardien Brian Finley, à 6:38 de la troisième période. Il s'est aussi vu accorder un tir de pénalité, qu'il n'a pas concrétisé au début du deuxième vingt.

«J'ai eu un bon match comme je le voulais, je suis satisfait, a lancé Latendresse.
Je me suis appliqué en défense, tout en jouant un style physique, et j'ai compté un but.»

Même s'il savait à quoi s'attendre, il a confié que la nervosité s'est emparé de lui au cours de l'interprétation des hymnes nationaux.

«Quelques coups d'épaule ont fait disparaître les papillons que j'avais au ventre. J'étais plus à l'aise par la suite parce que c'était un sentiment de déjà vu pour moi», a-t-il renchéri en qualifiant l'attitude des amateurs à son endroit de «cool».

Il a eu beaucoup de temps de jeu en supériorité numérique, jouant en compagnie de Koivu et de Michael Ryder en troisième période. Choisi la deuxième étoile du match, il a été plus visible que le jeune Alexander Perezhogin, avec lequel il lutte pour l'obtention d'un poste.

Les Bruins ont profité de trois supériorités numériques pour se forger une avance de 3-0 dès le premier vingt.

Marco Sturm, avec un doublé, Mark Mowers, Paul Mara et Zdeno Chara ont été les buteurs des Bruins. Le jeune Phil Kessel, qui a amassé deux aides, a fort bien paru.

Ryder a été l'autre buteur du Tricolore, le Terre-Neuvien ayant fait 3-1 au cours d'une supériorité numérique à 1:32 du deuxième vingt.

Quelques instants plus tard, Latendresse était frustré par le vétéran gardien Tim Thomas sur un lancer de pénalité. Le gros ailier venait de faire mal paraître le défenseur Milan Jurcina.

Huet a cédé la place au jeune Carey Price à mi-chemin dans le match, après avoir été confronté à 16 lancers. À peine venait-il d'arriver en poste qu'il a réalisé un superbe arrêt aux dépens de Glen Murray.

Price n'a cédé au dernier tiers que devant un tir de loin de Sturm, qui a été dévié devant lui. Au total, il a repoussé 22 tirs.

Le duo Thomas-Finley a été mis à l'épreuve 21 fois.