Un filet bien protégé

mercredi, 16.08.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Un filet bien prot\u00E9g\u00E9
Huet poursuit la tradition

En 2005-2006, Cristobal Huet a réalisé sept jeux blancs en 36 matchs, soit trois de moins que Miikka Kiprusoff des Flames en 74 sorties.

MONTRÉAL - La montée fulgurante de Cristobal Huet en 2005-2006 en a peut-être surpris plus d'un, mais lorsque vous prenez en considération qu'il gagne sa croûte en occupant le demi-cercle le plus célèbre de la LNH, est-ce qu'il y a vraiment lieu de s'étonner?

Déjà que son retour en santé semblait amplement suffisant après avoir subi une sérieuse blessure au genou durant l'arrêt de travail, Huet n'a pas seulement retrouvé ses moyens pour revenir à la compétition, il a émergé comme l'un des meilleurs gardiens du circuit malgré qu'il n'ait disputé que 36 rencontres.

Le cerbère originaire de l'Hexagone a connu une séquence rarement vu en réalisant sept jeux blancs en 20 départs, contribuant à se hisser au premier rang dans la LNH avec le meilleur pourcentage d'arrêt. En devançant le vénérable Dominik Hasek grâce à son pourcentage de 0,929, la nouvelle coqueluche des Canadiens a mis le grappin sur le trophée Roger-Crozier Saving Grace et a grimpé au deuxième de la liste de tous les temps chez le Bleu-Blanc-Rouge. José Théodore, qui avait remporté la palme en 2001-2002, conserve le premier rang avec une performance de 0,931.

Au nombre des exploits de Huet en 2005-2006, il y a eu cette fin de semaine magique du Super Bowl où il a blanchi les Bruins et les Flyers les 4 et 5 février. Il s'est même permis la plus longue séquence sans allouer de but pour un gardien des Canadiens en plus de 15 ans, soit depuis la séquence de 168 minutes et 47 secondes de Patrick Roy. Huet a alors repoussé l'adversaire durant 173 minutes et 17 secondes du 2 au 7 février 2006.

Des performances éloquentes à odeur de Vézina, trophée qui a probablement une résidence secondaire à Montréal. Depuis George Hainsworth en 1928, année où le prix a été présenté pour la première fois, les portiers des Canadiens se sont accaparé le trophée à 28 reprises, soit près de trois fois plus que leurs plus proches poursuivants, les Blackhawks de Chicago, qui n'en comptent que dix.

Bien qu'il ne faut pas dédaigner que la première campagne de Huet avec les Canadiens a été des plus spectaculaires, le livre des records de la formation démontre que sa dominance suit une ligne déjà bien tracée par d'hommes masqués d'envergure qui ont défendu le filet du Tricolore avant lui : cinq se retrouvent déjà au Temple de la renommée et les portes s'ouvriront à un sixième, Roy bien entendu, en novembre prochain.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com