Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Au ROYaume des légendes

mercredi, 28.06.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Au ROYaume des l\u00E9gendes
Patrick Roy et Dick Duff reçus au Temple de la renommée du hockey en 2006

Patrick Roy a écrit une bonne partie du livre des records pour les gardiens au cours de sa carrière.

MONTRÉAL - Précisément vingt ans après avoir surpris le monde du hockey en menant les Canadiens à la conquête de la coupe Stanley, Patrick Roy a fait de 2006 une année incROYable. Possiblement le plus grand gardien de l'histoire, Roy a d'abord dirigé ses Remparts de Québec à la Coupe Memorial avant de se voir ouvrir toute grande la porte du Temple de la renommée du hockey où il se retrouvera en excellente compagnie.

Jeune cerbère sorti de nulle part quand à 20 ans il s'est vu remettre le trophée Conn-Smythe pour son brio en route vers la 23e coupe Stanley du Tricolore, le nom de Roy n'a assurément plus rien d'anonyme, lui qui a écrit une bonne partie du livre des records pour les gardiens au cours d'une carrière durant laquelle il a non seulement dominé ses pairs, mais également influencé toute une génération de gardiens avec le style papillon qu'il a perfectionné et popularisé.

La fiche de Roy est on ne peut plus reluisante avec une gamme de trophées sans oublier une panoplie de records quasi aussi impressionnante que sa collection de cartes de hockey. Celui que ses coéquipiers surnommaient amicalement « Casseau » détient la marque pour le plus de victoires et de matchs joués tant en saison régulière qu'en séries éliminatoires. Compétiteur sans pareil dans les moments cruciaux, Roy est le seul joueur de l'histoire à avoir remporté le trophée Conn-Smythe à trois reprises.

Patrick Roy devient le septième gardien des Canadiens à faire son entrée au Temple de la renommée, soit plus que toute autre équipe depuis la première intronisation en 1945 alors que Georges Vézina avait été parmi les pionniers. La tradition d'excellence des Canadiens dans les filets s'est traduite par l'intronisation de Vézina, George Hainsworth, Bill Durnan, Jacques Plante, Gump Worsley et Ken Dryden au Temple.

Bien que l'arrivée de Roy au Temple de le renommée n'était qu'une formalité, la candidature de Doug Gilmour était loin d'assurée. Reconnu pour sa fougue et sa détermination, celui qui a passé une saison dans l'uniforme des Canadiens au cours d'une carrière de 20 ans dans la LNH devra patienter encore au moins un an avant de se voir ouvrir la porte du Panthéon. Gagnant de la coupe Stanley avec les Flames de Calgary en 1989, Gilmour s'est imposé pendant deux décennies amassant 1 414 points, dont 450 buts, en quelque 1 474 matchs.

Glorieux au Temple
Patrick Roy devient le septième gardien dans l'histoire des Canadiens à  faire son entrée au Temple de la renommée du hockey
2006 Patrick Roy
1983 Ken Dryden
1980 Gump Worsley
1978 Jacques Plante
1964 Bill Durnan
1961 George Hainsworth
1945 Georges Vézina

Bien que l'arrivée de Roy au Temple de le renommée n'était qu'une formalité, la candidature de Doug Gilmour était loin d'assurée. Reconnu pour sa fougue et sa détermination, celui qui a passé une saison dans l'uniforme des Canadiens au cours d'une carrière de 20 ans dans la LNH devra patienter encore au moins un an avant de se voir ouvrir la porte du Panthéon. Gagnant de la coupe Stanley avec les Flames de Calgary en 1989, Gilmour s'est imposé pendant deux décennies amassant 1 414 points, dont 450 buts, en quelque 1 474 matchs.

Gilmour pourra prendre exemple sur Dick Duff qui est l'un des quatre nouveaux membres à faire partie du Temple de la renommée. Duff, dont la carrière a pris fin en 1972, aura dà» attendre 34 ans avant que sa candidature ne soit finalement acceptée par le comité de sélection. Gagnant de la coupe Stanley à six reprises, dont quatre dans l'uniforme des Canadiens, Duff devrait être une source d'inspiration pour les candidats de première année d'admissibilité comme Pavel Bure, Mike Richter et Tom Barrasso qui ont été considérés mais qui, cette fois-ci, n'ont pas été retenus.

Patrick Roy et Dick Duff seront intronisés au Temple de la renommée du hockey lors des cérémonies officielles le 13 novembre prochain. Ils seront accompagnés de Harley Hotchkiss, co-propriétaire des Flames de Calgary de même que l'ex-entraîneur Herb Brooks, tous deux reçus dans la catégorie des bâtisseurs.

Carl Lavigne est le rédacteur-en-chef pour le magazine CANADIENS.