Huet lié aux Canadiens pour deux saisons

lundi, 26.06.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Le cerbère d'origine française renonce à l'autonomie en s'entendant avec le Tricolore

Après avoir signé un nouveau contrat de deux ans, Cristobal Huet fera de Montréal son chez-lui.

MONTRÉAL - Deux ans jour pour jour après que Bob Gainey ait obtenu ses services des Kings de Los Angeles, le gardien Cristobal Huet s'établit à Montréal pour les deux prochaines campagnes.

Sorti de l'anonymat pour éventuellement subtiliser le poste de gardien numéro un de l'équipe à José Théodore et mener les Canadiens à une place en séries d'après saison, Cristobal Huet s'est hissé au haut de la liste de priorités de Bob Gainey. Admissible à tâter le pouls du marché des joueurs autonomes, Huet, en acceptant l'offre du Tricolore, a mis fin aux spéculations et, du même coup, aux espoirs de plusieurs équipes intéressées à ses services.

« Plusieurs formations du circuit devront sortir leur crayon gras pour rayer le nom de Cristobal de leur liste » de dire Gainey lors d'un appel conférence qui reliait le DG des Canadiens à Vancouver, et Huet chez lui près de Grenoble. Pour ceux qui ont la mémoire courte, rappelons que Huet s'est amené à Montréal en compagnie de Radek Bonk en retour de Mathieu Garon en juin 2004.

« Au début du mois nous avons amorcé les discussions avec les joueurs encore sous contrat avec notre équipe et dont nous possédions les droits de négociation et Cristobal faisait partie de ce groupe de joueurs » d'expliquer Gainey. « Nous sommes heureux d'avoir Cristobal sous contrat avec nous pour les deux prochaines saisons. La relation entre notre équipe et Cristobal est excellente et nous sommes convaincus qu'elle est appelée à se consolider davantage. »

En bonne compagnie
En menant la LNH au chapitre du pourcentage d'efficacité, Huet est devenu le sixième récipiendaire du trophée Roger-Crozier Saving Grace.
2006 Cristobal Huet MTL 0,929
2004 Dwayne Roloson MIN 0,933
2003 Marty Turco DAL 0,932
2002 José Théodore MTL 0,931
2001 Marty Turco DAL 0,925
2000 Ed Belfour DAL 0,919

« Je crois que les deux parties avaient un même objectif et c'est pourquoi nous avons pu en venir à une entente dont les considérations financières conviennent à l'un comme à l'autre. »

Grâce aux performances de Huet et la relation particulière qu'il a développé non seulement avec les partisans de l'équipe mais avec la ville de Montréal, Bob Gainey avait en Huet un athlète attentif qui n'a pas eu à se faire tirer l'oreille pour s'établir dans la ville qui en a fait sa coqueluche depuis le mois de janvier dernier.

« Je n'ai jamais caché que ma priorité était de demeurer à Montréal » de dire Huet avec son calme habituel. « Dès que les Canadiens a démontré son intérêt envers moi, je n'avais pas de raison de tâter le terrain des joueurs autonomes. »

« Je suis vraiment heureux de revenir à Montréal » d'ajouter le cerbère de 30 ans. « Le fait que l'équipe m'ait démontré pareille confiance a pesé lourdement dans ma décision. Je crois qu'on a une très bonne équipe qui continuera de s'améliorer, ce qui n'a pas été non plus étranger à  mon choix de demeurer ici. »

Les statistiques compilées par Huet parlent d'elles-mêmes. Celui dont ont dit que la glace coule dans ses veines aura été le catalyseur qui a mené les Canadiens en séries. Huet s'est maintenu au sommet parmi ses homologues du circuit lui qui a mené la LNH quant au pourcentage d'arrêt avec une moyenne de 92,9 % en plus de conserver une moyenne de buts alloués de 2,20 et de prendre le second rang avec sept blanchissages en seulement 20 matchs. Quand la chaude marmite montréalaise bouillait, Huet était celui qui inspirait la confiance des siens par son calme et ses acrobaties devant le filet.

« J'adore jouer ici, c'est vraiment comme nulle part ailleurs » de dire Huet en faisant référence à la pression qu'on retrouve à Montréal. Pour un joueur qui est passé par Grenoble, Lugano, Los Angeles et l'Allemagne avant d'arriver dans la capitale du hockey, Huet étonne par sa manière de faire face au quotidien sans même sourciller. « Les partisans sont au fait de tout ce qui se passe et tout le monde prend le hockey plus au sérieux que nulle part ailleurs. Les attentes sont élevées et comme joueurs on est conscients de cela et du fait qu'il nous faut donner tout ce qu'on a afin d'être à la hauteur des attentes placées en nous. »

Résultats du sondage Canadiens.com
le 6 au 12 juin 2006
Selon vous, Cristobal Huet signera-t-il un contrat avec les Canadiens ?
Oui 86%
Non 7%
Incertain 7%
TOTAL 5 822

Nombreuses étaient les équipes de la LNH qui se demandaient si le numéro 39 des Canadiens allait rejoindre les Dominik Hasek et Dwayne Roloson pour la grande enchère des joueurs autonomes qui se mettra en branle le 1er juillet. Du cà´té des partisans des Canadiens on était convaincu que Bob Gainey allait trouver le moyen de garder Huet à Montréal comme l'indiquait un récent sondage sur canadiens.com où près de 90 % des quelque 5 822 répondants étaient d'avis que Huet porterait son chandail bleu-blanc-rouge la saison prochaine.

Dans un geste qui consistait à démontrer l'affection qu'ils portaient au gardien français, les spectateurs présents au Centre Bell se sont mis à scander à l'unisson « Huet, Huet » même si Cory Stillman venait de permettre aux Hurricanes de la Caroline d'éliminer les Canadiens en prolongation. Pendant de longues minutes le nom de Huet a résonné dans les gradins du Centre Bell et même sur les trottoirs ceinturant le domicile des Canadiens.

Cette marque d'affection qui s'est manifestée à plusieurs occasions durant la dernière saison a sans aucun doute constitué un argument de taille pour Huet au moment d'apposer sa signature sur le nouveau contrat lundi matin et il ne fait aucun doute que les partisans de l'équipe le lui rendront bien dès qu'il revêtira l'uniforme pour la première fois en 2006-2007.

Carl Lavigne est le rédacteur-en-chef pour le magazine CANADIENS.