Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Zednik salue son retour avec le but victorieux

lundi, 10.04.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Zednik salue son retour avec le but victorieux
Montréal renoue avec la victoire et le septième rang

Richard Zednik a retrouvé sa touche autour du filet adverse en enfilant le filet décisif, lundi contre les Sénateurs au Centre Bell.

MONTRÉAL - Richard Zednik n'aurait pu trouver une plus belle façon de saluer son retour dans l'alignement. L'attaquant slovaque a inscrit le filet décisif à mi-chemin au troisième vingt et a ainsi permis au Tricolore de signer un gain crucial de 3-2 contre les Sénateurs, lundi au Centre Bell.

Montréal a donc repris l'exclusivité du septième rang dans la Conférence de l'Est grâce à une récolte de 91 points, deux points devant le Lightning et accuse de nouveau plus qu'un retard de deux points sur les Devils, campés au sixième échelon. Cette victoire, la 24e de la saison à domicile, assure au Tricolore de connaître sa meilleure campagne devant ses partisans depuis que la formation a quitté le Forum pour venir s'établir au Centre Bell.

Laissé de cà´té lors des trois derniers matchs, Zednik a dénoué l'impasse avec 10 :33 à faire en troisième période en récupérant une rondelle libre à l'embouchure du filet de Ray Emery.

« C'est une marque de caractère », a déclaré Bob Gainey à propos du premier buteur des Canadiens au cours de deux précédentes campagnes. « Il a démontré au groupe qu'il voulait participer. Il a marqué un but, un but important. Il a prouvé par le passé qu'il en était capable et ce soir nous avons pu avoir accès à cette facette de son jeu. »

Le numéro 20 touchait ainsi le fond du filet pour la 15e fois de la campagne, mettant donc un terme à une disette de 13 matchs sans délier les cordages.

« Cela a fait vraiment du bien de marquer ce soir et c'est un énorme soulagement », a admis Zednik, qui occupe désormais le deuxième rang chez le Tricolore, sur un pied d'égalité avec trois autres joueurs, avec quatre buts gagnants. « Dans une saison, il y a toujours des hauts et des bas. J'ai simplement pratiqué mon style de jeu et donné tout ce que j'avais. La différence est que ce soir la rondelle a traversé la ligne rouge. »

À son cinquième départ, David Aebischer a permis aux siens de signer un deuxième gain en autant de départs contre les Sénateurs en réalisant cette fois 35 arrêts après avoir bloqué 44 tirs jeudi dernier à Ottawa. Il s'est notamment distingué en frustrant Daniel Alfredsson quelques instants avant que Zednik porte le coup d'assommoir aux visiteurs.

« C'était l'arrêt que je devais faire pour remporter le match », a expliqué Aebischer qui présente désormais une fiche de trois victoires et deux revers dans son nouvel uniforme. « J'ai bougé vers lui et je voyais qu'il visait la partie supérieure. J'ai tenté de le mettre sous pression. Je suis content que mon gant fà»t au bon endroit. »

Chris Higgins avait ouvert la marquer dès la troisième minute de jeu en poussant le disque derrière Emery après que le tir d'Andrei Markov eut manqué la cible avant d'apparaître sur la lame de son bâton. En 22 rencontres depuis la reprise des activités après la pause olympique, l'Américain de 22 ans a fait plier les gardiens adverses à 16 reprises.

Sheldon Souray a inscrit l'autre filet pour les vainqueurs, nivelant la marque à 2-2 en deuxième période. En faisant scintiller la lumière rouge pour la 11e fois de la campagne, Souray a ajouté un 36e point à sa fiche pour établir une nouvelle marque personnelle dans cette catégorie, laissant derrière lui sa récolte de 35 points en 2003-2004.

David Aebischer a signé une deuxième victoire en autant de sorties contre les Sénateurs depuis son arrivée avec les Canadiens.

Le défenseur recrue Andrej Meszaros et Dany Heatley ont assuré la réplique pour Ottawa qui, privé de ses trois meilleurs défenseurs, a encaissé une septième défaite à ses neuf dernières sorties. Heatley, qui domine sa formation avec 48 buts, n'est plus qu'à  trois points d'être le premier joueur dans l'histoire des Sénateurs à atteindre la barre des 100 points dans une campagne. De plus, Heatley a permis aux Sénateurs d'atteindre le cap des 300 buts cette saison, une première pour équipe de la Ligue nationale en plus d'une décennie. Colorado, Détroit et Pittsburgh avaient été les trois dernières formations du circuit Bettman, lors de la campagne 1995-1996, à franchir ce désormais presque inatteignable plateau.

Alors que rien n'est encore décidé dans la Conférence de l'Est quant aux confrontations lors de la première ronde, Montréal a toutefois préparé le terrain, s'il devait croiser les Sénateurs dès la ronde initiale, en remportant quatre des cinq derniers affrontements contre les meneurs de la division Nord-Est.

« Nous sommes deux bonnes équipes qui vont peut-être se rencontrer dans les séries », a expliqué Mathieu Dandenault qui est devenu le cinquième défenseur des Canadiens cette saison à atteindre le cap de la vingtaine au chapitre des points en obtenant une mention d'aide sur le filet de Zednik. « La rivalité commence à grandir. L'une des deux équipes devra peut-être battre l'autre pour avancer dans les séries. Avec nos deux dernières victoires en moins d'une semaine, c'est sà»r qu'on veut laisser une impression dans leurs têtes. »

Les Canadiens disputeront leurs deux prochaines rencontres sur la route, en commençant par un arrêt à Buffalo mercredi.

NOTES : Privé des services de Steve Bégin et Radek Bonk, Bob Gainey a également réinséré dans l'alignement Niklas Sundstrom qui avait été laissé de cà´té lors six derniers matchs. Todd Simpson de même que Maxim Lapierre, rappelé des Bulldogs de Hamilton plus tà´t dans la journée, n'ont pas revêtu l'uniforme... Pour la 39e fois de la campagne, le Centre Bell était rempli à pleine capacité. Il s'agissait du 62e match consécutif que les Canadiens jouent à guichets fermés devant ses partisans...

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com