Le Tricolore freiné par les Devils

samedi, 08.04.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Le Tricolore frein\u00E9 par les Devils
Montréal voit sa séquence victorieuse s'arrêter à huit

Malgré 42 tirs au but, le Tricolore n'a pu poursuivre sa séquence victorieuse, samedi contre les Devils au Centre Bell.

MONTRÉAL - Malgré une remontée tardive, le Tricolore a vu sa séquence de victoires s'arrêter à huit samedi au Centre Bell. Bataillant pour l'exclusivité du 6e rang dans la Conférence de l'Est, les Canadiens se sont inclinés 3-2 aux mains des Devils du New Jersey et ont du même coup glissé au huitième échelon.

Les hommes de Bob Gainey accusent ainsi un retard de deux points sur les Devils alors que les deux formations se retrouveront lors du dernier jour de la saison le 18 avril prochain. Le Lightning, grâce à une victoire contre Pittsburgh, a profité de l'occasion pour s'accaparer du septième rang avec 89 points, soit le même nombre que Montréal, mais avec deux victoires de plus.

Comme tout au long de la saison, les Montréalais n'ont pas abandonné. Tirant de l'arrière 3-0 à mi-chemin au troisième vingt, les Canadiens ont finalement réussi à percer la muraille de Martin Brodeur. Mike Ribeiro, à 11 :20, a redirigé le tir d'Aaron Downey derrière la ligne rouge pour inscrire son 50e filet en carrière. Puis, alors qu'il ne restait que 12,8 secondes au cadran, Chris Higgins a trouvé le fond du filet pour la 15e fois en 22 rencontres depuis la pause olympique. Les Canadiens ont obtenu une autre chance de marquer avant le son de la sirène, mais cette fois Brodeur a résisté.

« Brodeur a été solide comme il est habitué de l'être », a confié Saku Koivu qui a atteint le plateau des 60 points pour la deuxième fois de sa carrière en récoltant une mention d'aide sur le filet d'Higgins. « Il excelle depuis un bon nombre d'années. Ce soir, il a effectué les arrêts clés pour garder sa formation dans le match. »

Brodeur a terminé sa soirée de travail avec 40 arrêts, lui qui présente désormais une fiche de 28-12-5 contre Montréal. Le gardien des Devils n'est plus qu'à deux victoires du plateau des 40 victoires, plateau qu'il a atteint jusqu'ici à quatre occasions, un record du circuit.

Son vis-à -vis Cristobal Huet a, pour sa part, repoussé 26 des 29 tirs dirigés vers lui. Le cerbère du Tricolore a vu sa séquence personnelle de victoires freinée à six.

Scott Gomez, avec ses 29e et 30e, et Brian Gionta, son 43e, ont de nouveau aidé les leurs à triompher du Tricolore en générant la totalité de l'attaque pour les Devils. Les deux attaquants d'origine américaine avaient combiné leurs efforts pour un total de 11 points lors des deux premières victoires de la saison contre Montréal. Gomez et Gionta ont cette fois récolté respectivement trois et deux points pour permettre aux Devils de prolonger à six leur série victorieuse.

La défaite a été double alors que Montréal a perdu les services de Steve Bégin au premier engagement. Après avoir été atteint au visage par le bâton de Ken Klee, Bégin est tombé à la renverse sur la glace, se tordant le genou gauche.

« Son style de jeu nous a manqué ce soir », a indiqué Gainey. « C'était un match robuste et l'espace sur la glace était chèrement payé. »

Downey, le compagnon de trio de Bégin, n'a pas eu besoin de se faire prier pour expliquer la contribution de Bégin avec le Tricolore.

« Il joue un rà´le immense au sein de cette équipe », a expliqué Downey. « Steve est comme un chien. Si cela n'appartenait qu'à lui, il licherait ses blessures et retournerait sur la glace avec nous à l'entraînement demain. Tout ce que je sais est que Steve est un guerrier et qu'il sera de retour. »

Les Canadiens seront de retour en action lundi alors qu'ils recevront la visite des Sénateurs d'Ottawa.

NOTES : Richard Zednik, Todd Simpson et Niklas Sundstrom ont été retranchés de l'alignement...Pour la 38e fois cette saison et pour une 61e rencontre consécutive, les Canadiens ont évolué devant une salle comble au Centre Bell...Gionta a prolongé à dix sa séquence de matchs avec au moins un point...

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com