Koivu se sent bien à Montréal

samedi, 11.02.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Koivu se sent bien \u00E0 Montr\u00E9al
Il demeure avec le Tricolore pour trois ans de plus

À sa 10e saison avec les Canadiens, Koivu trà´ne de nouveau au sommet des compteurs de sa formation avec 39 points à sa fiche.

MONTRÉAL - Le capitaine des Canadiens est tellement heureux à Montréal qu'il a choisi de parapher un prolongement de contrat jusqu'au terme de la saison 2008-2009 plutà´t que de tâter le marché des joueurs autonomes à la fin de la présente campagne.

Nul doute que Koivu aurait été un joueur très convoité par les 29 autres formations du circuit, mais au fil des ans il s'est attaché à la ville et aux Canadiens. Sans renier sa ville natale de Turku, le capitaine du Tricolore a adopté Montréal et les partisans qui n'ont jamais cessé de l'encourager durant la difficile période au cours de laquelle il a vaincu le cancer.

En signant Koivu pour une durée de trois ans, le directeur-général Bob Gainey a conservé son capitaine qui, d'ici la fin de son contrat comptera plus de saisons comme capitaine de l'équipe que Gainey qui lui avait fièrement arboré le « C » durant huit de ses 16 saisons à Montréal. Une fois le contrat de Koivu échu, en 2009, seul Jean Béliveau aura été capitaine de l'équipe plus longtemps dans l'histoire de la franchise.

« Je crois que ce sont des choses que l'on réalise une fois sa carrière terminée quand on jette un coup d'œil en arrière » de dire Saku qui assume le rà´le de capitaine depuis que ses coéquipiers l'ont porté à ce poste au début de la saison 1999-2000. « Je suis très fier de la confiance qu'on m'a démontré en faisant de moi le capitaine de l'équipe. De plus, le fait d'avoir Bob Gainey et Guy Carbonneau qui m'appuient fait une grande différence. Ces deux-là sont parmi les plus leaders qui se puissent trouver. Le seul fait des les cà´toyer quotidiennement fait de moi un meilleur joueur, un meilleur individu et un meilleur capitaine. »

Koivu n'a pas caché ce qui l'incité à accepter l'offre de Gainey.

« Je suis ici depuis maintenant dix ans et Montréal est ma ville d'adoption » d'avouer celui qui, avec 543 matchs, compte le plus d'ancienneté au sein de l'équipe après Craig Rivet qui a les devants avec ses 573 matchs. « Avec les amitiés et les liens que j'entretiens avec les gens ici, il n'y avait vraiment aucune raison d'aller voir ailleurs. »

« J'ai surmonté de nombreux obstacles tant sur la glace qu'au niveau personnel, notamment mon combat contre le cancer. À chaque occasion j'ai eu la chance de profiter de l'appui de l'équipe, des partisans et de la ville toute entière. Ce sont des choses qu'on oublie pas » de dire Koivu. « Ma famille est heureuse de demeurer à Montréal et si Dieu le veut les prochaines années seront très spéciales. »

La philosophie que prà´nent Gainey et le futur entraîneur-chef Guy Carbonneau n'a pas échappé à Koivu.

« Cà´té hockey avec Gainey et, la saison prochaine, avec Carbonneau, je crois que nous sommes vraiment sur la bonne piste avec l'approche qu'ils apportent » d'admettre Koivu. On ne s'imagine pas à quel point des deux hommes génèrent de la confiance parmi les joueurs et je suis convaincu que nous allons dans la bonne direction. Je savais que j'avais envie de faire partie de ce qui se produira au cours des prochaines saisons. »

Après avoir réussi à garder Koivu dans le giron de l'équipe en signant l'entente de trois ans, Gainey abonde dans le même sens.

Carl Lavigne est le rédacteur-en-chef pour le magazine CANADIENS.