L'Hà'pital Shriners reçoit un don de Cournoyer et des Canadiens

jeudi, 9.02.2006 / 24 h 00 HE / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


L\'H\u00E0\'pital Shriners re\u00E7oit un don de Cournoyer et des Canadiens
false


La Fondation du Club de hockey Canadien pour l'enfance et M. Yvan Cournoyer remettent 25 000 $ à l'Hà´pital Shriners pour enfants de Montréal. La généreuse contribution, annoncée lorsque le Club de hockey Canadien a retiré le chandail d'Yvan Cournoyer, permettra aux Shriners de continuer à offrir des soins de pointe aux enfants. Sur la photo : Gary Morrison, Président du conseil des Gouverneurs, l'Hà´pital Shriners, Lucie Boivin, membre du Conseil d'administration de la Fondation du Club de hockey Canadien pour l'enfance, Yvan et Evelyne Cournoyer et Maureen Brennan, Directrice, l'Hà´pital Shriners.

MONTRÉAL - Le soir même qu'Yvan Cournoyer au vu monter son numéro 12 aux hauteurs du Centre Bell, l'un des nombreux cadeaux qui avaient été offert à la légende du hockey était un don à la cause caritative de son choix, courtoisie de la Fondation du Club de hockey Canadien pour l'enfance. M. Cournoyer a réalisé son vœu jeudi, en remettant le don de 25 000 $ à l'Hà´pital Shriners de Montréal.

« Nous sommes extrêmement honorés que M. Cournoyer et la Fondation aient choisi notre hà´pital pour ce merveilleux don », a précisé Gary Morrison, président du conseil et président de l'Hà´pital Shriners.

La Fondation du Club de hockey Canadien pour l'enfance vient en aide aux enfants défavorisés, malades et ayant des besoins spéciaux. Elle a annoncé cette généreuse contribution lorsque le club de hockey a retiré le chandail d'Yvan Cournoyer le 12 novembre 2005. M. Cournoyer a choisi personnellement l'Hà´pital Shriners comme bénéficiaire du don.

 « Cette contribution est considérable et elle nous permettra de continuer à offrir des soins de pointe et de grande qualité aux enfants » a dit Maureen Brennan, directrice administrative de l'hà´pital.

Les Hà´pitaux Shriners pour enfants, au nombre de 22 en Amérique du Nord, traitent tout à fait gratuitement des enfants de moins de 18 ans nécessitant des soins orthopédiques ou souffrant d'une lésion à la moelle épinière ou de brà»lures, et offrent soutien à leur famille.

Andréa Geci contribue au site canadiens.com