Les Canadiens entre bonnes mains selon Modano

lundi, 16.01.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Les Canadiens entre bonnes mains selon Modano
Le joueur-étoile a appris tous les rudiments de la LNH sous la gouverne de Gainey à Minnesota/Dallas


MONTRÉAL -- Le duel de lundi avec Dallas s'avérait non seulement une soirée de retrouvailles pour les trois anciens membres de la direction des Stars aujourd'hui derrière le banc des Canadiens, il s'agissait également d'un retour dans le passé pour Mike Modano, qui sait exactement ce qu'évoluer pour Bob Gainey représente.

À titre de joueur de 20 ans ne comptant qu'une saison d'expérience dans la LNH, Modano a entrepris son apprentissage sous la gouverne de Gainey en 1990. Beaucoup de choses ont changé depuis, des North Stars du Minnesota devenant les Stars de Dallas et passant de la division Norris à la division Pacifique, à la disparition des palmarès de MC Hammer, mais l'impact de Gainey sur le jeune franc-tireur fut significatif.

« Tout jeune joueur s'emmenant dans la LNH peut apprendre beaucoup d'un entraîneur comme Bob Gainey. Ce fut définitivement mon cas, » de dire Modano, qui est devenu une vedette de la LNH lors de son stage sous les ordres de Gainey. « Oui, il peut parfois se montrer sévère, mais Bob sait parfaitement quels boutons pousser et comment tirer le maximum d'un joueur. J'en suis la preuve vivante. »

Malgré la réputation enviable de Gainey à titre d'attaquant défensif, Modano a connu ses deux campagnes les plus productives lors du passage de Gainey derrière le banc des Stars. L'athlète aujourd'hui âgé de 35 ans a explosé pour deux saisons consécutives de 93 points en 1992-1993 et 1993-1994, inscrivant sa seule campagne de 50 buts lors de la deuxième de ces années.

« L'influence de Bob sur ma carrière va bien au-delà de la patinoire, » explique Modano. « Son professionnalisme et son approche face au jeu m'ont appris à être un vrai joueur de la LNH, ce qui est tellement important pour les jeunes qui effectuent leurs premiers pas dans la grande ligue. »

Lorsqu'interrogé à savoir ce à quoi les Canadiens devaient s'attendre de la part de leur nouvel entraîneur, Modano hocha la tête et sourit.

« Des réunions, beaucoup de réunions, » se souvient Modano. « Une chose sur laquelle vous pouvez parier avec Bob (et Doug Jarvis) est que les Canadiens seront toujours bien préparés. Peut-être même trop bien préparés, si cela est possible. Gainey ne laisse rien au hasard lorsqu'il est question d'analyser l'adversaire. Les Canadiens seront prêts pour n'importe quelle situation, ça je vous le garantis. »

Modano connaît également fort bien Guy Carbonneau, le prochain entraîneur-chef des Canadien; les deux joueurs de centre ayant été coéquipiers avec Dallas de 1995 à 2000.

« Pour être franc, je ne suis pas surpris du tout de voir Carbo poursuivre une carrière d'entraîneur, » a admis Modano. « Il a toujours étudié le hockey de façon approfondie et était en quelque sorte un entraîneur pour nous, même lorsqu'il jouait encore. Tout comme Bob, il est très méthodique et sa connaissance du jeu m'impressionnait déjà à l'époque. Évoluer avec lui était un plaisir et je suis convaincu que les gars vont aimer jouer pour lui ici à Montréal. »

Bien que personne ne s'attende à des gags d'adolescents ou autres folies dans le vestiaire maintenant que Gainey est en charge, Modano a tout de même eu l'occasion d'apprécier tous les aspects de la personnalité du membre du Temple de la renommée lors de leurs années passées ensemble.

« Ne vous méprenez pas, Bob est un type plutôt sérieux et réservé, mais il peut vous surprendre à l'occasion, » de dire Modano. « Il a définitivement le sens de l'humour. Il s'agit peut-être d'un côté pince-sans-rire, mais il en pousse une de temps en temps alors que les gars s'en attendent le moins. Vous verrez. »

Michel Bélanger collabore au site canadiens.com