Gainey et Carbonneau réussissent leur rentrée

samedi, 14.01.2006 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Gainey et Carbonneau r\u00E9ussissent leur rentr\u00E9e
Montréal explose pour six buts en deuxième période

José Théodore a mis fin à une séquence personelle de quatre revers en repoussant 23 des 25 lancers des Sharks.

MONTRÉAL- L'arrivée de Bob Gainey et de Guy Carbonneau derrière le banc des Canadiens n'aura pas tarder à obtenir les effets escomptés. Le Tricolore a inscrit six buts sans réplique au deuxième vingt, tous grâce aux unités spéciales, en route vers un gain de 6-2 contre les Sharks de San Jose, samedi au Centre Bell.

Identifié par son nouvel entraîneur-chef comme un joueur pouvant en donner davantage, Andrei Markov a largement contribué à la première victoire de Gainey à la barre d'une équipe de la LNH depuis le 5 janvier 1996 contre Winnipeg alors que le défenseur russe a obtenu deux buts et deux passes.

Alors que Montréal tirait de l'arrière 1-0 après vingt minutes de jeu, Markov a lancé les hostilités à 1:35  au deuxième engagement en marquant son sixième filet de la campagne tandis que les Canadiens évoluaient à court d'un homme.

Moins de six minutes plus tard, le défenseur de 27 ans complétait son premier doublé depuis le 6 janvier 2001 contre les Sénateurs en trompant la vigilance d'Evgeni Nabokov tandis que le Tricolore bénéficiait de son premier jeu de puissance de la soirée. Il a alors saisi le retour d'Alex Kovalev pour lancer les Canadiens en avant pour de bon.

« Je ne connais pas bien Andrei », a avoué Gainey. « Il a beaucoup à offrir. Il a une bonne vision du jeu et il possède de bonnes habiletés avec la rondelle. Ce soir, il nous a donné une belle preuve de cela et nous voulons en voir davantage. »

La soirée de travail de Markov n'était pas encore tout à fait terminée. À 8 :59, il se faisait complice du sixième filet du calendrier de Chris Higgins, un autre but en désavantage numérique. Rien de très surprenant alors que trois maîtres dans l'art de tuer des punitions, Gainey, Carbonneau et Doug Jarvis, se retrouvent désormais derrière le banc. Il s'agissait de la première fois depuis le 14 mars 2001 contre la Caroline que Montréal inscrivait deux buts en désavantage numérique au cours d'un même match alors qu'Oleg Petrov et Craig Darby avaient déjoué Arturs Irbe à court d'un homme dans un gain de 6-3 sous les yeux attentifs de Carbonneau alors l'adjoint de Michel Therrien.

Markov a couronné sa meilleure soirée en carrière en obtenant une mention d'aide sur le premier but dans la Ligue nationale de Mark Streit. Ce dernier a vu son tir se frayer un chemin à travers la circulation dense jusqu'au fond du filet.

« Ce n'est pas seulement les points qui importent, c'est plutôt de jouer à la hauteur de nos capacités », a indiqué Markov qui est devenu le premier défenseur du Tricolore en plus de 40 ans à récolter quatre points en une seule période depuis que Jean-Claude Tremblay avait amassé quatre mentions d'aide en deuxième période d'un gain de 5-1 contre les Red Wings au Forum le 29 décembre 1962. « C'est certain que je suis heureux d'avoir récolté quatre points, mais la victoire me réjouit davantage. »

Mike Ribeiro, son premier but en 16 matchs, et Jan Bulis, tous deux à l'aide du jeu de puissance, ont complété la poussée de six buts. Montréal n'avait pas connu une pareille explosion en plus de 13 ans alors que les Nordiques avaient été victimes de six buts des Canadiens en première période le 17 décembre 1992 au Colisée de Québec. Bulis, qui s'était également fait complice du filet de Ribeiro a ainsi prolongé à six sa séquence de matchs avec au moins un point, séquence au cours de laquelle il a obtenu trois buts et six passes.

 

Nommé, tout comme Markov, comme un joueur n'ayant pas démontré son plein potentiel depuis le début de la saison, José Théodore était de retour devant la cage du Tricolore après avoir agi comme substitut à Cristobal Huet lors des deux derniers matchs. Théodore a mis fin à une séquence personnelle de quatre revers en signant son 15e gain de la campagne.

« Bob m'avait parlé avant la conférence de presse qu'il allait me nommer », a déclaré Théodore qui a effectué 23 arrêts au cours de la rencontre. « Toutefois, ça ne prenait le fait que mon nom soit mentionné pour savoir qu'il fallait que j'en donne plus. Depuis le début de la saison, mes performances n'étaient pas constantes; deux bons matchs, deux mauvais matchs. C'est pour ça que mes statistiques ne sont pas bonnes, je dois être plus régulier. »

Seuls Garret Stevenson et Jonathan Cheechoo ont donné la réplique pour les Sharks qui ont encaissé un premier revers à leurs six derniers matchs. Ils ont de plus subi une première défaite contre une formation de la Conférence de l'Est cette saison après avoir remporté les huit premiers affrontements.

Vesa Toskala s'est amené en relève à Nabokov au début du troisième vingt. Ainsi, les Canadiens auront donc réussi à chasser le gardien partant adverse lors de leurs deux derniers matchs, ayant réservé le même sort à Ray Emery des Sénateurs samedi dernier. Toskala a complété sa courte soirée de travail avec 6 arrêts à sa fiche.

Gainey aura donc réussi sa rentrée après une absence de dix ans derrière un banc d'une équipe de la Ligue nationale.

« Dans l'ensemble, je crois que ça s'est bien déroulé », a confié le pilote du Tricolore. « J'étais un peu rouillé, mais lorsqu'il y a eu certaines anicroches, Doug était là pour nous aider à les régler. »

Les Canadiens disputeront leur prochain match lundi au Centre Bell alors que les Stars de Dallas seront les visiteurs.

NOTES : Blessé au genou après être entré en collision avec Dan Hinote mercredi au Colorado, Sheldon Souray n'a pas été en mesure d'affronter les Sharks. Andrei Kostitsyn a, pour sa part, été retranché de l'alignement... La partie a été disputée devant la 21e salle comble de la campagne, la 44e consécutive en reculant jusqu'à la saison 2003-2004, incluant les éliminatoires...Streit est devenu le sixième joueur du Tricolore cette saison, après Higgins, Alexander Perezhogin, Tomas Plekanec, Kostitsyn et Jonathan Ferland à faire scintiller la lumière rouge pour la première fois dans la LNH...Jonathan Cheechoo a prolongé sa séquence de matchs avec au moins un point à huit... Richard Zednik n'a pu terminer le match en raison d'une blessure à un pouce.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com