Luongo et Nieuwendyk s'occupent des Canadiens

vendredi, 30.12.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Montréal encaisse un troisième revers en quatre matchs au cours du présent périple sur la route

Malgré les efforts de Mike Ribeiro, les Canadiens n'ont pu freiner Joe Nieuwendyk qui semblait avoir retrouvé sa forme de jeunesse en enfilant les deux buts des siens.

SUNRISE - Fort d'un gain contre le Lightning, tous les espoirs étaient permis que le Tricolore complète le doublé en sol floridien. Toutefois, le scénario ne s'est pas concrétisé alors que les Canadiens se sont inclinés par la marque de 2-1 contre les Panthers, vendredi au BankAtlantic Center.

Alors que bon nombre d'amateurs de la Sainte-Flanelle assistaient à la rencontre, leurs favoris ont essuyé un dixième revers à leurs 11 dernières rencontres sur la route. Les Canadiens ont ainsi échoué dans leur tentative de signer un deuxième gain de suite depuis le 8 novembre dernier, eux qui encaissaient un premier revers par la marge d'un but en temps réglementaire depuis le 15 octobre contre les Maple Leafs.

Disputant son 1200e match dans la LNH, Joe Nieuwendyk a souligné l'événement en inscrivant les deux buts des siens. Le vétéran 39 ans, acquis via le marché des joueurs autonomes durant la saison morte, a ouvert le pointage à la cinquième minute de jeu alors que les siens bénéficiaient de l'un de ses trois jeux de puissance de la soirée. Nieuwendyk a alors complété la manœuvre de Josef Stumple et Gary Roberts.

Pas en reste, l'ancien des Flames a de nouveau déjoué José Théodore, qui a terminé la rencontre avec 28 arrêts à son actif, dans les derniers instants du deuxième vingt. Nieuwendyk touchant la cible pour la septième fois de la campagne. Sur la séquence, Olli Jokinen a prolongé à neuf sa séquence de matchs avec au moins, lui qui a accumulé six buts et neuf passes au cours de cette période.

Roberto Luongo s'est occupé du reste. Niklas Sundstrom a été le seul à tromper sa vigilance. À 18 :20 au premier engagement, l'attaquant suédois a alors complété le tic-tac-toe amorcé par Pierre Dagenais et Mike Ribeiro. Toutefois, ce fut le seul moment de réjouissance pour les Montréalais qui disputaient le 19e programme double en sol floridien sans parvenir à effectuer le balayage.

Outre le sixième but de la saison qu'il a accordé à Niklas Sundstrom, le cerbère des Panthers a été parfait, terminant sa soirée de travail avec 27 arrêts. Luongo a ainsi permis aux Floridiens de présenter un impressionnant dossier de 8-1-1 à ses dix derniers matchs à domicile.

Le gardien de 26 ans a couronné sa soirée en bloquant Alex Kovalev lors d'un lancer de punition avec trois minutes à écouler à la rencontre. Kovalev a tenté de déjouer Luongo, mais ce dernier a effectué l'arrêt de la mitaine pour conserver sa fiche parfaite en carrière en pareilles circonstances en neuf tentatives, dont cinq en 2005-2006.

Les Canadiens tenteront de terminer en beauté 2005 alors qu'ils concluront ce samedi en Caroline leur périple de cinq matchs sur la route en se frottant aux Hurricanes.


NOTES : Claude Julien a fait appel à la même formation que mercredi dernier à Tampa Bay. Ainsi, Saku Koivu (aine), Radek Bonk (aine) et Tomas Plekanec (genou) manquaient à l'appel...Andrei Markov disputait son 300e match dans la LNH...Blessé suite à une mise en échec sur Steve Montador, Steve Bégin a quitté la rencontre à mi-chemin au premier tiers-temps...Blanchis en quatre occasions avec un homme en plus, les Canadiens présentent désormais une fiche de 2-6-2 lorsqu'ils ne touchent pas le fond du filet en avantage numérique lors d'un match. En contrepartie, les Panthers ont amélioré à 7-0-1 leur dossier lorsqu'ils sont parfaits en désavantage numérique...Il s'agissait du deuxième lancer de punition en carrière pour Kovalev, qui a passé près de 29 minutes sur la patinoire. Jon Casey des Bruins de Boston, le 5 octobre 1993, avait réussi l'arrêt contre l'ailier russe, alors porte-couleurs des Rangers...Après cinq victoires, Montréal a encaissé son premier revers lorsque Sundstrom délie les cordages...

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com