Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Tout un retour pour Kovalev

mardi, 20.12.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Le numéro 27 récolte trois points dans la victoire contre Ottawa

À son premier départ devant ses partisans, Cristobal Huet a bloqué 34 des 37 tirs des Sénateurs.

MONTRÉAL -Alex Kovalev effectuait ce mardi un retour au jeu et il en a profité pour en mettre plein la vue à ses partisans et aux Sénateurs d'Ottawa. Disputant son premier match depuis le 12 novembre, le numéro 27 du Tricolore a permis aux siens d'effacer un déficit de trois buts pour finalement l'emporter par la marque de 4-3 en fusillade.

Tandis que José Théodore, Saku Koivu, Richard Zednik et Tomas Plekanec manquaient tous à l'appel, Kovalev, qui avait raté les 13 derniers matchs des siens, a pris les choses en main, terminant sa soirée de travail avec un but et deux passes en plus ce clouer le cercueil des Sénateurs lors des tirs de barrage.

Alors que la voie semblait pavée pour les Sénateurs (23-5-3), eux qui possédaient un dossier de 21 victoires et un revers lorsqu'ils marquent de trois buts et plus, les Canadiens (17-9-6) ont peu à peu renversé la vapeur. À mi-chemin au second vingt, après une belle manœuvre individuelle, Kovalev a vu Niklas Sundstrom récupérer son retour de lancer et pousser le disque derrière Dominik Hasek pour porter la marque à 3-1. Kovalev récoltait ainsi son 700e point dans la Ligue nationale et il a eu droit à une longue ovation.

Deux minutes plus tard, il se faisait complice du 16e filet de la campagne de Michael Ryder. Ce dernier touchait ainsi le fond du filet pour un cinquième match de suite. Encore une fois, le Centre Bell a de nouveau vibré lorsque l'annonceur-maison a prononcé son nom.

« Les partisans ici sont incroyables », a avoué Kovalev. « L'énergie et les sensations que l'on ressent dans cet aréna et dans cette ville expliquent pourquoi j'ai décidé de revenir à Montréal. Ils m'ont tellement supporté depuis mon arrivée, je ne peux dire autre chose que la foule est incroyable. »

Décidément pas en reste, Kovalev a fait payer cher à Andrej Meszaros et aux Sénateurs le coup de bâton au visage qu'il a reçu du jeune défenseur. À 4 :13 en troisième période, Kovalev complétait la belle remontée des siens en marquant son huitième filet de la saison. Le Russe de 32 ans faisait ainsi scintiller la lumière rouge pour la 300e fois de sa carrière.

Le reste de la troisième période et la prolongation n'ayant pu faire de maître, la table était donc mise pour une autre fin dramatique. Pierre Dagenais et Kovalev ont tous deux déjoué Hasek lors des tirs de barrage pour permettre aux Canadiens de remporter un premier match en 2005-2006 contre les Sénateurs après trois tentatives infructueuses. Avec cette victoire, Montréal présente désormais une fiche de 13-3-3 avec le numéro 27 dans l'alignement.

« Il n'y avait pas juste moi ce soir », a ajouté Kovalev qui compte désormais 22 points en 19 matchs cette saison. « Il y a 20 gars dans cette chambre qui ont donné tout ce qu'ils avaient ce soir. Cette victoire est très importante pour nous et nous tenterons de bâtir notre confiance à partir d'une telle performance. »

Ce n'est certainement pas son entraîneur qui va être surpris d'une telle humilité.

« Lorsqu'il est arrivé à Montréal, les gens ne le connaissaient pas beaucoup et croyaient que c'était peut-être un joueur égoà¯ste, un joueur qui ne travaillait pas fort ou qu'il était difficile à diriger et c'est totalement le contraire », a clamé Claude Julien. « Kovalev est un athlète qui est une inspiration pour les autres joueurs, surtout les jeunes, avec la façon qu'il s'est entraîné pour revenir au jeu de même que de la façon qu'il écoute les directives des entraîneurs. C'est un joueur qui possède un talent naturel, qui pourrait jouer son propre jeu, mais ce n'est pas le cas. Il veut faire partie de l'équipe. »

À son premier départ devant ses partisans, Cristobal Huet a été tout aussi éblouissant. La soirée avait pourtant mal commencé alors que Jason Spezza avait profité d'une bévue en défensive pour inscrire les Sénateurs dès la deuxième minute de jeu. Toutefois, le cerbère d'origine française s'est ressaisi de belle façon, bloquant 34 des 37 tirs des visiteurs. Outre Spezza, seuls Meszaros et Zdeno Chara sont parvenus à tromper sa vigilance, tous deux avec un homme en plus.

« Cristobal a été extraordinaire ce soir », a renchéri Julien. « Même lorsqu'il ne voyait pas les rondelles, il s'est mis dans une position que les rondelles le frappaient. Les Sénateurs ont des gars qui tirent bien de la ligne bleue et d'autres qui foncent au filet. Cristobal a fait tout un travail en arrêtant ces tirs-là . Sa performance de ce soir est digne de mentions. Lorsque tu fais face à Heatley et Alfredsson en fusillade et que tu ne concèdes pas de but, déjà là , c'est beaucoup.

En effet, en plus de remporter son premier match de la saison contre les détenteurs du premier rang au classement général, Huet a dû se frotter à deux des meilleurs francs-tireurs du circuit lors de la fusillade. Toutefois, alors qu'Heatley et Alfredsson étaient parvenus à toucher la cible à deux reprises en trois occasions en pareilles circonstances, Huet a eu le dernier mot.

« J'ai fait face à bon nombre de fusillades lorsque je jouais en Europe », a admis Huet dont la foule scandait le nom au terme de la rencontre. Mais lorsque tu affrontes des joueurs comme Alfredsson et Heatley, c'est une tout autre histoire. Je ne crois pas que tu peux te préparer pour un tel affrontement. »

Néanmoins, Huet a permis au Tricolore de signer une deuxième victoire en fusillade de la campagne.

Les Canadiens tenteront maintenant de mettre un terme à leur série noire sur la route vendredi alors qu'ils croiseront le fer avec les Capitals à Washington lors du premier match d'une série de cinq sur les patinoires adverses.

NOTES : Les Canadiens étaient privés des services de José Théodore (genou), Saku Koivu (aine) Richard Zednik (grippe intestinale), Tomas Plekanec (genou) et Radek Bonk (aine)...La partie a été disputée devant la 18e salle comble de la campagne, la 41e de suite en reculant jusqu'à la saison 2003-2004, incluant les éliminatoires...Malgré qu'il était en uniforme, Mark Streit n'a pas effectué de présence sur la patinoire au cours de la rencontre...Mike Ribeiro a vu sa séquence de matchs avec au moins un point s'arrêter à six...Les Sénateurs ont une fiche de 17-1-2 lorsqu'ils marquent le premier but...Il s'agissait de la première défaite des Sénateurs depuis le 5 février 2004 contre les Leafs alors qu'ils ont détenu, au cours d'un match, une avance de trois buts... Avec deux mentions d'aide, Andrei Markov a ainsi prolongé à huit, entrecoupé par sa suspension de trois matchs, sa séquence de matchs avec au moins un point. Au cours de cette période, le défenseur russe a moussé sa fiche personnelle de deux buts et sept passes...Dagenais a touché le fond du filet à ses deux tentatives lors des tirs de barrage en saison régulière...Les Canadiens sont parvenus à effacer un déficit de 3-0 pour la première fois depuis le 10 décembre 1997 alors qu'ils avaient joué le tour aux Blues de St-Louis au Centre Bell dans un gain de 4-3...

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com



Équipe

Joueur Résultat
OTT Dany Heatley Non
MTL Pierre Dagenais OUI
OTT Daniel Alfredsson Non
MTL Alex Kovalev OUI
OTT Mike Fisher -
MTL Michael Ryder -

Montréal remporte la fusillade 2-0