Le Tricolore s'incline en prolongation contre le Wild

samedi, 17.12.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Le Tricolore s\'incline en prolongation contre le Wild
Montréal encaisse un septième revers de suite sur la route

ST-PAUL - Malgré le retour de Saku Koivu, les Canadiens n'ont pas été en mesure de freiner leur série d'insuccès à l'étranger. Samedi contre le Wild, le Tricolore s'est incliné en prolongation par la marque de 4-3.

La troupe de Claude Julien encaisse du même coup un septième revers consécutif sur la route, voyant sa fiche glisser à 16-9-6  en 2005-2006. Il s'agit de la plus longue séquence du genre depuis que l'édition 1994-1995 du Tricolore avait baissé pavillon à  neuf reprises entre le 27 février et le 1er avril 1995.

Le défenseur Kurt Foster a scellé l'issue du match avec 1 :47 à écouler en surtemps. Alors que Michael Ryder était au cachot, Foster a profité que Mikko Koivu voilait la vue de Cristobal Huet pour décocher un puissant tir dans la partie supérieure du filet. Sur le jeu, Brian Rolston, qui avait inscrit deux buts plus tôt dans la rencontre, et Pierre-Marc Bouchard, ont tous deux obtenu des mentions d'aide pour compléter leur soirée de travail avec respectivement quatre et trois points.

Huet, qui en était à son premier départ de la saison, a ainsi connu la défaite, lui qui a effectué 24 arrêts au cours de la rencontre. Le cerbère d'origine française s'est notamment signalé à la période médiane alors que la formation montréalaise a été surclassée 14-5 au chapitre des tirs. Todd White avait alors été le seul à tromper sa vigilance.

Disputant un premier match depuis le 29 novembre à Ottawa, Saku Koivu a récolté une mention d'aide sur le neuvième but de la campagne de Richard Zednik en fin de première période. Le capitaine du Tricolore, qui croisait le fer pour la première fois dans la LNH avec son frère cadet Mikko, a passé près de 22 minutes sur la patinoire, affichant un différentiel de +2.

Andrei Markov avait ouvert le pointage dès la 39e seconde de jeu lorsque son tir de la ligne avait frayé son chemin jusqu'au fond du filet de Dwayne Roloson. Ryder a complété la marque pour les visiteurs. Le numéro 73, en inscrivant son 15e filet du calendrier régulier, faisait ainsi scintiller la lumière rouge pour un quatrième match de suite tandis que Mike Ribeiro récoltait sur la séquence une mention d'aide lors d'une sixième rencontre consécutive.

Alors que Montréal menait 3-2 à mi-chemin au troisième vingt, Niklas Sundstrom s'est vu octroyer un tir de punition après avoir été accroché par Alexandre Daigle. Toutefois, l'attaquant suédois n'a pu déjouer Roloson qui a permis aux siens de remporter seulement leur quatrième victoire par la marge d'un but cette saison, eux qui comptent 13 défaites, le 2e pire dossier dans la LNH.

Avec 30 arrêts à sa fiche au cours du match, le cerbère du Wild, qui détient le troisième meilleur pourcentage d'efficacité dans le circuit, a, par la même occasion, signé sa première victoire depuis le 5 novembre dernier. Il avait, depuis lors, connu la défaite à ses six dernières sorties.

Les Canadiens seront de retour en action mardi alors qu'ils retrouveront leurs partisans afin d'affronter les Sénateurs d'Ottawa avant d'amorcer un séjour de cinq parties à l'étranger.


NOTES : Andrei Kostitsyn a été laissé de côté tandis que Mark Steit (grippe) Radek Bonk (aine) et Alex Kovalev (genou) sont demeurés sur la touche...Les Canadiens ont une fiche de 12-1-3 lorsqu'ils sont les premiers à s'inscrire au tableau... Le Wild a inscrit au moins un but en avantage numérique lors de ses dix derniers matchs à domicile...Montréal a été blanchi en six occasions sur le jeu de puissance contre le Minnesota qui possède la meilleure unité en désavantage numérique du circuit... Claude Julien a dû composer avec des effectifs réduits pendant presque toute la durée de la rencontre alors que les attaquants Tomas Plekanec et Steve Bégin ont tous deux quitté la partie tôt au premier vingt. Plekanec s'est blessé au genou suite à une collision avec Brent Burns tandis que Bégin a été expulsé en raison d'avoir de la bande à Wes Walz. Sur le jeu, le numéro 22 des Canadiens a écopé de 20 minutes de punition, jetant les gants face à Alex Henry, un colosse de 6'5' et 220 livres...Montréal présente un dossier de 4-5 en prolongation tandis qu'il s'agissait pour la première victoire en deux matchs pour le Wild en pareilles circonstances.