Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Théo muselle les Coyotes

mardi, 13.12.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
Le gardien du Tricolore bloque 27 des 29 lancers devant le directeur-gérant d'Équipe Canada

Andrei Kostitsyn est devenu le quatrième joueur des Canadiens cette saison à inscrire son premier but dans la Ligue nationale.

MONTRÉAL- Avec Wayne Gretzky en ville, José Théodore a profité de l'occasion d'avoir toute l'attention du directeur-gérant d'Équipe Canada derrière le banc des Coyotes pour conduire les Canadiens vers un gain de 5-2 contre Phoenix, mardi au Centre Bell.

Le Tricolore a porté sa fiche à 16-8-5 en signant une troisième victoire au cours de ses 10 derniers matchs tandis que les Coyotes (16-13-2) ont encaissé un revers pour seulement la troisième fois au cours de leurs dix dernières sorties.

« Théodore a été très solide ce soir », a admis Gretzky, qui dévoilera la semaine prochaine la formation qui représentera le Canada aux Jeux olympiques de Turin en février prochain. « C'est ce qu'il a toujours fait pour cette équipe : remporter des matchs. »

À sa 25e sortie de la campagne, Théodore a bloqué 27 des 29 tirs des visiteurs, portant sa fiche à 13-6-5 en 2005-2006.
 
« Il est un jeune homme extraordinaire et un excellent joueur d'équipe », a renchéri le célèbre 99. « C'est la raison pour laquelle il était de la formation canadienne pour la Coupe du monde en 2004. Je suis très conscient de la pression qu'il a sur les épaules de jouer dans sa ville natale. Il se conduit bien et j'ai toujours eu un profond respect pour les épreuves qu'il doit traverser ici à Montréal. »

Claude Julien, qui a vu sa troupe remporter un premier match par la marge de plus d'un but devant ses partisans cette saison, avait également de bons mots à l'endroit de son gardien de but.

« Avec ce qui est arrivé samedi, une défaite très embarrassante, je crois que les joueurs allaient être prêts peu importe qui nous aurions affronté. Avec les Jeux olympiques qui arrivent à grands pas, Gretzky en ville, Cujo qui se retrouve parmi les candidats potentiels pour être devant les buts, José voulait montrer ce dont qu'il était capable. J'espère seulement que Gretzky pourra être à Edmonton jeudi lorsque nous affronterons les Oilers », a lancé Julien, tout sourire.

Alors que Martin Brodeur est déjà identifié comme le gardien numéro un pour défendre la cage du Canada à Turin, Théodore est engagé dans une lutte à finir avec Curtis Joseph, Roberto Luongo et Marty Turco pour l'obtention des deux derniers postes disponibles. Toutefois, malgré les propos élogieux de "La merveille" à son endroit, Théodore n'a pas voulu spéculer sur ses chances de s'envoler pour l'Italie à la mi-février.

« Pour être honnête, je n'y pense pas vraiment », a admis Théodore. « Il y a tellement de bons joueurs au Canada que je me concentre uniquement à effectuer les arrêts et obtenir les deux points au classement. J'aime jouer sous la pression, que ce soit pour un septième match des séries, à la Coupe du monde ou aux olympiques. Ça me motive. Quant à savoir si je serai en Italie en février, la décision est entre leurs mains. »

Après avoir vu peu d'action lors de ses deux premiers matchs dans la Ligue nationale, Andrei Kostitsyn a fait en sorte que le troisième soit mémorable. À sa première présence sur la patinoire de la soirée, l'ailier russe de 20 ans, laissé sans surveillance dans l'enclave, a capté la passe savante de Garth Murray avant de déjouer Curtis Joseph. Kostitsyn marqua ainsi son premier but dans le circuit Bettman sur son premier tir au but. Il est devenu, par la même occasion, le quatrième attaquant du Tricolore cette saison, après Chris Higgins, Alexander Perezhogin et Tomas Plekanec à faire scintiller la lumière rouge pour la première fois dans la LNH.

« Je suis heureux que l'entraîneur m'ait accordé cette chance », a confié Kostitsyn avec l'aide d'Andrei Markov qui a campé le rôle d'interprète. « Je suis content du temps de glace que j'ai obtenu ».

Le pilote du Tricolore a été plus loquace quant à la performance de son protégé.

« Kostitsyn s'est encore beaucoup amélioré cette année. Il a joué du bon hockey dernièrement à Hamilton», a soutenu Julien à propos de Kostitsyn qui a obtenu 17 points en 27 matchs avec les Bulldogs.  « Il n'a que 20 ans et il a joué dans la Ligue américaine où le niveau de jeu était élevé l'an passé alors qu'il était encore d'âge junior. Ce soir, il a eu la chance de s'illustrer. Avec plus de maturité et plus d'expérience, c'est un joueur qui va nous aider en cours de route. »

Niklas Sundstrom, qui n'avait pas délié les cordages à ses 14 derniers matchs, n'a pas fait de cadeau à son ancien compagnon de trio avec les Rangers en mettant fin à sa léthargie en deuxième période. Après que Plekanec eut permis au Tricolore de retraiter au vestiaire avec une avance de 2-0 après 20 minutes de jeu, Sundstrom  a inscrit son premier but depuis le 4 novembre à Buffalo en faisant dévier le tir de la pointe de Sheldon Souray.

« J'ai vu Sunny inscrire plus d'un but de cette façon lorsque nous étions ensemble à New York », a expliqué Gretzky, le coéquipier de Sundstrom de 1996-1997 jusqu'à sa retraite en 1999. « De le voir dévier cette rondelle ne m'a aucunement surpris. »

Coà¯ncidence ou porte-bonheur, les Canadiens présentent une fiche parfaite de sept victoires et aucun revers lorsque le numéro 37 noircit la feuille de pointage.

Michael Ryder, son 13e, et Jan Bulis, son 4e, ont également déjoué Joseph, qui a fait face à 28 lancers, dont 17 au cours des 13 dernières minutes du premier engagement.

La série d'insuccès des Coyotes à Montréal s'est donc prolongée à six (0-3-3), eux qui n'ont signé qu'un seul gain en sol québécois depuis que la concession a quitté Winnipeg. Boyd Devereaux et Mike Ricci ont inscrit les filets pour les perdants.

Les Canadiens disputeront leurs deux prochaines parties sur la route. Ils feront un arrêt jeudi à Edmonton avant de se rendre au Minnesota samedi.

NOTES : Déjà ennuyé par une blessure à l'aine, Saku Koivu est désormais incommodé par un virus, tout comme Mark Streit qui n'a pas revêtu l'uniforme contre les Coyotes. Radek Bonk, soignant une blessure à l'aine, a raté un troisième match consécutif...La partie a été disputée devant la 17e salle comble de la campagne, la 40e de suite en reculant jusqu'à la saison 2003-2004, incluant les éliminatoires...Dirigeant ce mardi son premier match en carrière contre les Canadiens, Gretzky avait affronté pour la première fois, il y a 26 ans moins un jour, le 14 décembre 1979, le Tricolore dans l'uniforme des Oilers. Edmonton l'avait alors emporté au compte de 5-3... Les Canadiens ont enfilé pour la troisième fois de la saison leur chandail d'époque de la saison 1945-1946. Cette initiative, qui a débuté en 2003-2004, a vu les protégés de Claude Julien présenter une fiche de 7-2 lors de ces soirées  « Chandails classiques »...Plekanec a obtenu son troisième match de plus d'un point cette saison... Souray a récolté des mentions d'aide dans cinq de ses sept derniers matchs...Mike Ribeiro a prolongé à quatre sa série de matchs avec au moins un point en se faisant complice du filet de Ryder...Mike Johnson des Coyotes a été blanchi pour la première fois en sept matchs...

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com