Montréal renoue avec la victoire

samedi, 03.12.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Montr\u00E9al renoue avec la victoire
Dagenais et Bulis jouent les héros

Pierre Dagenais est au centre des célébrations, lui qui a inscrit trois buts à ses deux derniers matchs.

MONTRÉAL - Les Canadiens pourront profiter de leur semaine de relâche l'âme en paix. Ce samedi, les hommes de Claude Julien ont mis un terme à leur série de quatre défaites, la plus longue séquence du genre cette saison, en disposant des Kings de Los Angeles par la marque de 3-2.

Le Tricolore a ainsi remporté un premier match en temps réglementaire depuis le 8 novembre contre le Lightning. Depuis lors, les Montréalais avaient eu besoin de la prolongation et de la fusillade pour signer la victoire.

Jan Bulis, qui n'avait pas touché le fond du filet depuis le 12 octobre à Atlanta, a freiné à 17 sa séquence de matchs sans but, en inscrivant le filet vainqueur à 4 :35 au troisième vingt. Alors que le Tricolore évoluait à quatre contre cinq, Steve Bégin et Bulis ont filé seuls vers Mathieu Garon, qui effectuait sa première sortie contre son ancienne équipe. Craig Conroy, qui était à leur poursuite, a chuté et fonça dans son gardien. Bulis eut donc la voie libre pour inscrire son troisième filet de la campagne, son deuxième but victorieux. Le but fut confirmé après de longues minutes d'attente alors que le filet semblait être sorti de ses amarres suite à la chute de Conroy.

« Ce fut difficile avec tous les poteaux que j'ai frappé dernièrement », a expliqué Bulis. « Cela arrive dans une saison que l'on frappe un mur de cette façon et je suis content d'avoir marqué ce gros but. Avec toute cette attente, je me suis dit : « Ce n'est pas vrai, ne me faites pas ça. »

Pierre Dagenais a inscrit les deux autres buts des siens. Le numéro 26 des Canadiens a ouvert le pointage alors qu'il ne restait qu'une minute à écouler au cadran au premier vingt. De nouveau flanqué de Michael Ryder et Mike Ribeiro, Dagenais a trompé la vigilance de Garon d'un tir du poignet.

Dagenais, qui avait mis fin jeudi à une léthargie de 14 matchs sans faire scintiller la lumière rouge, a complété son deuxième doublé dans l'uniforme des Canadiens, en touchant le fond du filet pour la quatrième fois de la campagne à 7 :37 au deuxième engagement. D'un angle restreint, l'ailier gauche de 6'5' a de nouveau surpris Garon pour niveler la marque à 2-2.

« Il a fallu puiser jusqu'au fond du baril », a confié le pilote du Tricolore. « Plusieurs joueurs profitent des opportunités qui s'offrent à eux en raison des nombreuses blessures. Pierre en est un. Après avoir été muté sur une quatrième ligne plus tôt cette saison, il a joué dernièrement de très bons matchs. Il a, comme d'autres, la chance de refaire sa niche et de se faire valoir. »

Le trio que Dagenais compose avec Ryder et Ribeiro a donc produit quatre des cinq buts des leurs au cours des deux derniers matchs, en l'absence du capitaine Saku Koivu. Ils ont combiné leurs efforts pour huit points alors que Ribeiro a obtenu deux autres mentions d'aide au cours de la soirée.

« L'entraîneur m'a toujours dit d'être patient et de continuer de travailler fort et ma chance viendrait », a indiqué Dagenais qui a passé 17 minutes et 54 secondes sur la patinoire, un sommet personnel cette saison. « Lorsque je jouais seulement cinq minutes par partie, c'était difficile, mais au moins l'équipe gagnait et c'était ce qui comptait. Je n'ai jamais perdu de vue que je veux être ici, à Montréal, pour jouer et surtout gagner. »

Son fidèle comparse n'est pas du tout surpris des récents succès de Dagenais.

« Je l'avais vu venir », a admis Ribeiro, à propos de son bon copain qui avait touché le fond du filet à 17 reprises en 50 matchs en 2003-2004. « Pierre a obtenu plusieurs bonnes chances au cours des derniers matchs et je savais que ce n'était qu'une question de temps. Je suis très heureux pour lui. Cela ne pourrait arriver à un temps plus opportun, avec tous ces blessés dans notre alignement. »

José Théodore a eu le meilleur face à son ancien partenaire en bloquant 28 des 30 lancers des Kings. Éric Bélanger et Jeff Cowan ont inscrit les filets pour les perdants. Sean Avery, dont la réputation n'est plus à faire, a obtenu une mention d'aide sur le but de Bélanger. Ce dernier a été conspué par la foule tout au long de la rencontre.

« Ce n'est pas un joueur sur lequel nous nous attardons », a clarifié Souray. « Avant les matchs, nous parlons des meilleurs joueurs des autres équipes, de leurs forces et de leurs faiblesses. Nous devions nous assurer de freiner les Demitra, les Conroy et compagnie. Cela était notre vrai plan de match. »

Sur ce point, la brigade défensive des Canadiens et Théodore peuvent dire mission accomplie, le cerbère du Tricolore frustrant Pavol Demitra dans les derniers instants du match pour ainsi savourer sa 12e victoire de la campagne.

Les Canadiens seront de retour en action que samedi prochain. Les Mighty Ducks d'Anaheim seront, pour l'occasion, les visiteurs au Centre Bell.

NOTES : Saku Koivu et Radek Bonk, tous deux blessés à l'aine, Mike Komisarek, toujours auprès de sa famille, et Andrei Markov, purgeant le dernier match de sa suspension de trois matchs, n'ont pas enfilé l'uniforme samedi contre les Kings...La partie a été disputée devant la 15e salle comble de la campagne, la 38e de suite en reculant jusqu'à la saison 2003-2004, incluant les éliminatoires...Bégin a participé à tous les buts des siens en désavantage numérique cette saison grâce à une récolte de deux buts et une mention d'aide...Les Canadiens ont une fiche de 11-1-2 lorsqu'ils sont les premiers à s'inscrire au pointage et un dossier de 13-6 lors des rencontres décidées par la marge d'un but...Il s'agissait de la sixième victoire des Canadiens cette saison enregistrée par la marque de 3-2...Rappelé dans plutôt dans la journée, Garth Murray a enfilé l'uniforme sans toutefois obtenir de présence sur la glace...Disputant son deuxième match dans la LNH, Andrei Kostitsyn a de nouveau obtenu qu'une présence sur la patinoire...Murray et Kostitsyn, de même que le défenseur Jean-Phillipe Côté qui passa près de cinq minutes sur la patinoire, furent cédés aux Bulldogs de Hamilton après la rencontre...

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com