Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Le Tricolore signe une première victoire en fusillade

mardi, 22.11.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Le Tricolore signe une premi\u00E8re victoire en fusillade
José Théodore et Pierre Dagenais jouent les héros lors des tirs de barrage

En plus de ses 36 arrêts lors des 65 premières minutes de jeu, José Théodore a bloqué les trois tirs de barrage des Thrashers, permettant aux Canadiens de signer le premier gain de son histoire en fusillade.

MONTRÉAL - Chassez le naturel il revient au galop. Après avoir connu la défaite lors de leurs deux derniers matchs, les Canadiens (14-5-3) ont repris leur recette habituelle en l'emportant de façon dramatique mardi au Centre Bell. Grâce au brio de José Théodore et du but de Pierre Dagenais en fusillade, le Tricolore a signé un gain de 3-2 contre les Thrashers d'Atlanta (8-11-2).

Pour la toute première fois en saison régulière, le Centre Bell était le théâtre d'un match ayant besoin des tirs de barrage pour déclarer un vainqueur. Les 21 273 personnes présentes en ont eu pour leur argent. Théodore, qui avait bloqué 36 lancers lors de 65 premières minutes de jeu, en avait profité pour donner aux amateurs un avant-goût de ce qui les attendait en bloquant Ilya Kovalchuk en échappée avec un peu plus d'une minute à faire en prolongation.

C'est donc sans surprise que Bob Hartley a choisi la jeune sensation russe pour s'élancer le premier contre Théodore. Toutefois, comme il l'avait fait en prolongation, le cerbère des Canadiens a étiré la jambière, frustrant Kovalchuk qui avait enfilé son 15e but de la campagne en deuxième période.

« Kovalchuk est un joueur extraordinaire », a admis Théodore. « Je sais qu'il aime loger le disque entre les jambières d'un gardien. C'est ce qu'il a essayé en temps supplémentaire avec un tir vif et j'ai été en mesure de l'arrêter. Il a essayé la même manœuvre lors des tirs de barrage et j'étais prêt. »

Michael Ryder s'est par la suite élancé vers Steve Shields sans succès puis Peter Bondra a également fait chou blanc contre le cerbère des Canadiens.

La table était donc mise pour Pierre Dagenais. Malgré un temps de glace limité, ayant passé un peu moins de trois minutes sur la patinoire, Dagenais était prêt à relever le défi, lui qui, lors du calendrier pré-saison, avait fait scintiller la lumière rouge à deux occasions en trois tentatives lors des tirs de barrage.

« Je crois que l'entraîneur sait que je me débrouille plutà´t bien lors des situations corsées », a expliqué Dagenais qui avait participé à la Caravane McDonald's durant le lock-out où les tirs de barrage étaient à l'honneur. « Lorsque j'ai vu qu'il ne restait que deux minutes en surtemps, j'espérais que j'allais être parmi ceux choisis pour la fusillade. »

Et Dagenais n'a pas raté sa chance. Le numéro 26 s'est dirigé vers Shields, qui effectuait une première sortie depuis le 1er novembre dernier, et déjoué le cerbère des Thrashers à sa droite.

« Ce fut toute une sensation, surtout à Montréal devant nos partisans qui nous encouragaient et qui espéraient qu'un de nous marque un gros but comme celui-là . «  J'étais fier et à la fois très heureux de permettre à l'équipe de gagner. »

Le sort des Thrashers reposait donc dans les mains de Marian Hossa. L'ancien des Sénateurs, tout comme Kovalchuk et Bondra, n'a pas eu de veine, Théodore y allant d'un spectaculaire arrêt de la mitaine pour clore le débat et permettre au Tricolore de remporter le premier match de son histoire en fusillade.

« C'est sûr que je préfère les 4 contre 4, la vitesse est là », a déclaré Théodore qui avait concédé un but sur trois tirs lors de sa première expérience en tirs de barrage, à Pittsburgh le 10 novembre dernier. « C'est excitant, c'est certain. Lorsqu'il y aura des fusillades, nous tenterons de les gagner. Je dis tout de même que c'est dommage de perdre un point en fusillade, mais c'est la nouvelle réalité de la LNH. »

Claude Julien a rendu hommage à son gardien de but qui a effectué 14 arrêts au cours du seul troisième vingt.

«  José a joué son meilleur match de la saison », a souligné le pilote du Tricolore. « Toute l'équipe espère qu'il sera en mesure de bâtir sa confiance à partir de cette performance. Il a freiné un groupe de tireurs d'élite des Thrashers, une véritable puissance en attaque. Il a fait un arrêt tout simplement incroyable. »

Théodore a ainsi enregistré sa 11e victoire de la campagne, sa dixième en carrière contre les Thrashers. Le portier des Canadiens n'a certes pas eu le temps de s'ennuyer alors que les siens ont évolué pendant près de 23 minutes à court d'un homme alors que le Bleu-Blanc-Rouge a écopé de 13 punitions, au sommet pour la formation cette saison. Toutefois, les hommes de Claude Julien sont parvenus à freiner la deuxième meilleure attaque massive du circuit à l'étranger à chaque occasion.

« Nos unités spéciales ont joué un grand rà´le. En désavantage numérique, nous avons été très efficaces. »

Francis Bouillon, qui représentait un cas douteux pour ce match, n'a pas semblé être incommodé outre mesure par la blessure à la jambe qui l'avait forcé de quitter la rencontre de samedi contre les Capitals suite à la mise en échec d'Alexander Ovechkin. Bouillon a été utilisé près de 33 minutes dont 11 :28 minutes en désavantage numérique. De plus, le robuste défenseur a enregistré un sommet de six lancers bloqués au cours de l'affrontement.

Michael Ryder et Andrei Markov, qui a également vu sa part d'action à la ligne bleue avec 31 minutes et 59 secondes de temps de glace, ont tous deux inscrit les filets de leurs en temps réglementaire alors que les siens bénéficiaient d'un homme en plus. Bondra a complété la marque pour les visiteurs qui ont ainsi conclu donc leur périple de trois matchs sur la route avec une fiche d'une victoire et deux revers.

Les Canadiens seront de retour en action vendredi. Ils se rendront alors à Buffalo où ils avaient mis fin à une disette vieille de quatre ans le 4 novembre dernier.

NOTES : Sheldon Souray n'a pas été en mesure d'affronter les Thrashers; le défenseur étant incommodé par une blessure à l'aine. Mike Komisarek a donc pris sa place dans l'alignement. Bien qu'en uniforme, Mark Streit n'a pas été utilisé... La partie a été disputée devant la 13e salle comble de la campagne, la 36e de suite en reculant jusqu'à la saison 2003-2004, incluant les éliminatoires...

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

Équipe Joueur Résultat
ATL Ilya Kovalchuk Non
MTL Michael Ryder Non
ATL Peter Bondra Non
MTL Pierre Dagenais OUI
ATL Marian Hossa Non
MTL Saku Koivu ---

Montréal remporte la fusillade 1-0.