Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Kovalev passe sous le bistouri avec succès

mardi, 15.11.2005 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
L'attaquant russe ratera de quatre à huit semaines

Les Canadiens devront se passer des services d'Alex Kovalev pour une période de quatre à huit semaines, lui qui occupait le second rang des pointeurs chez le Bleu-Blanc-Rouge.

MONTRÉAL -- Alex Kovalev a effectué son premier pas en vue de son retour dans l'alignement dans Canadiens en passant avec succès sous le bistouri ce mardi matin à Pittsburgh afin de corriger le problème sur le genou droit se retrouvant au cœur de toutes les discussions dans la LNH.

La procédure a été effectuée par les mains familières de Charles Burke, le médecin en chef des Penguins de Pittsburgh, celui-là même qui a suivi Kovalev tout au long de son séjour de cinq ans avec la formation de la Pennsylvanie et qui procéda à l'intervention chirurgicale du même acabit en octobre 2001 sur le même genou de l'attaquant russe.

« L'opération s'est bien déroulé sans réelles complications », a indiqué Dr.David Mulder, le médecin en chef des Canadiens qui assista à la procédure qui s'est déroulé à l'Université de Pittsburgh, quelques instants avant que la troupe de Claude Julien saute sur la glace pour affronter les Panthers de la Floride. « La meilleure façon de décrire l'intervention est que cela aurait pu mieux se dérouler, mais à l'inverse, c'était bien loin du pire scénario que nous nous étions imaginés. »

Bien que l'opération est considérée mineure comparativement à ce qui peut se voir comme blessure au genou dans le monde du sports, Kovalev était tout de même sous anesthésie.

« Tel que je l'ai mentionné lors de l'annonce qu'Alex allait subir cette chirurgie, des fluides et des débris devaient être retirés de son genou », a expliqué Mulder. « La meilleure analogie que je pourrais faire est qu'Alex avait de la gravelle qui flottait dans son genou . »

« Dès que Dr. Burke a pu avoir accès à l'intérieur du genou, c'est sans surprise que nous y avons retrouvé beaucoup de liquide, mais les fragments de cartilage que nous avons découverts a fait de sorte que le liquide était plus épais, plus gélatineux », a souligné Mulder. « C'était la même procédure qu'il y a quatre ans. Comme il l'avait fait en 2001, Dr. Burke a percé des petits trous dans les cartilages restants afin d'encourager ceux-ci à prendre de l'expansion ou à se régénérer en espérant que cela se produise comme lors de l'opération précédente. »

C'est donc un Alex Kovalev soulagé qui profitera des prochains jours pour reprendre des forces en vue d'un éventuel retour dans l'alignement des Canadiens.

« Il était très content de mettre cette chirurgie derrière lui » a assuré Mulder. « La décision d'aller de l'avant avec l'arthroscopie était décidément la bonne. Alex se retrouve en terrain connu et il donnera assurément la chance à son genou de récupérer. »

Au préalable ayant fait un estimé que l'absence de Kovalev serait de trois à quatre semaines, Mulder avait toutefois dit qu'il serait en mesure de dresser un portrait plus juste une fois l'opération allait être chose du passé. Ainsi, Mulder a donc révisé son pronostic alors qu'une absence de quatre à huit semaines serait plus réaliste. La dernière fois que le numéro 27  avait subi une telle opération, il avait raté 13 matchs des siens entre le 16 octobre et le 10 novembre 2001.

Alors qu'un retour est envisageable pour la mi-décembre, les partisans des Canadiens pourraient fort bien trouver dans leurs bas de Noà«l un marqueur de 40 buts.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com